Une attaque d’hommes armés fait 7 morts en province Mwaro

Sept personnes ont été tuées, 3 autres blessées dans une attaque d’hommes armés perpétrée la nuit de ce vendredi au chef-lieu de la commune Rusaka en province Mwaro. L’attaque a été faite par des gens non encore identifiés  dans un bistrot de la localité.

Cette attaque qui a couté la vie à sept personnes au chef-lieu de la commune Rusaka a été perpétrée par un groupe d’hommes armés non encore identifié. Selon nos sources à Rusaka, les victimes étaient en train de partager un vers dans un bistrot d’un certain Epitace vers 20h et demi. Il s’agit du comptable de la commune Rusaka, Egide Kwizera et son épouse Claudine Ndayishimiye, le préfet des études au Lycée Communal Rusaka Eric Ndayizeye, son épouse et leur fille ainée. Cette attaque a également coûté la vie à un certain Aster Simbananiye, percepteur d’impôt en commune Rusaka et un autre prénommé Ferdinand travailleur  de la communauté des Sœurs ursulines du sacré cœur de Jésus de Bukwavu. Les dépouilles de ces 7 victimes ont par après été acheminé à la morgue de l’hôpital de Kibumbu.

En plus des sept personnes tuées, révèlent nos sources, 3 autres personnes ont été blessées dont deux en état critique. Elles sont pour le moment alitées dans l’un des hôpitaux de la province Mwaro.

Les habitants du chef-lieu de la commune Rusaka indiquent qu’ils ont été terrifiés par cette attaque et plusieurs d’entre eux ont passé la nuit dans la brousse.

L’administrateur de la commune Rusaka, Carine Kaneza a fait savoir que des enquêtes sont ouvertes. Côté police, ils confirment eux aussi cette attaque. Selon  Désiré Nduwimana, porte-parole de la police, ‘’les assaillants étaient au nombre de deux et 8 personnes ont déjà été arrêtées pour des raisons d’enquêtes.’’ A-t-il précisé.  

Cette attaque est la deuxième perpétrée au chef-lieu de la commune Rusaka après celle du 04 de ce mois d’avril perpétrée au domicile du secrétaire du parti CNDD-FDD en commune Rusaka et en temps chef de la zone Makamba, Athanase Mpawenayo, une attaque qui a coûté la vie à son fils de 15 ans et à son domestique âgé de 17ans.