Un militaire tue une personne et blesse grièvement deux autres.

Une personne est morte et deux autres grièvement blessées par un militaire ce dimanche en commune Giteranyi de la province Muyinga. L’auteur du forfait a été immédiatement appréhendé et est incarcéré dans le 312ème camp  situé dans la même commune de Giteranyi.

La personne qui est morte est le nommé Isaac. Didace NZIBAREGA et Isaac NKENGURUKIYIMANA ont été gravement blessées aux jambes. Toutes ces victimes sont de la colline Munago en commune Giteranyi de la province Muyinga. Nos sources indiquent que cet incident est survenu vers 22 heures lorsqu’un militaire du nom de Niyomwungere Pascal était en train de partager de la bière avec la population. Aussitôt, une dispute a été engagée et les bagarres ont commencé comme le témoigne cet habitant. « Les bagarres sont survenues  et ce militaire a été battu au point qu’il a retourné à son poste d’attache pour le  signaler car ils avaient  aussi déchiré sa chemise. De plus, il ne portait pas son tenue militaire. Mais lors de son retour,  il a dit à ceux qui l’ont battu qui étaient au nombre de sept qu’il va réagir le même jour ».

Après avoir été battu, ce militaire s’est rendu à son poste de Munago et il est revenu au même bistrot avec un fusil. Il a commencé à tirer sur tous ceux qui étaient sur place comme le précise toujours notre source. « Par la suite, il est allé à son poste. Ces amis militaires l’ont vu et lui ont  demandé  ce qui ne va pas. Il les a répondu qu’il a été sévèrement battu et qu’il va dormir. Mais, c’était juste pour les tromper. Personne ne l’a vu sortir du camp et dans quelques instants ils ont entendu des coups de feu ».

Actuellement, les blessés sont en train d’être soignés à Ngozi et le militaire est détenu au 312ème  bataillon en attendant son procès en commune Giteranyi où il était affecté.