Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un jeune homme meurt "étranglé" à Matana

Un jeune homme meurt "étranglé" à Matana

Le corps d'un homme d'une trentaine d'années a été découvert ce lundi dans la brousse dans la commune Matana de la province Bururi. Les habitants de Matana indiquent qu'il y avait une machette à côté du cadavre de ce jeune homme enterré deux jours plus tard.

Clovis Koriciza c'est le nom du jeune homme d'une trentaine d'années qui a été enterré ce mercredi à Mugamba, sa commune natale. Sa famille avait voulu que son corps soit examiné à Bujumbura avant l'enterrement mais l'administrateur de la commune Matana a autorisé la libération du corps tardivement alors qu'il était déjà en décomposition selon les voisins. C'est, en fait, dans cette commune de Matana que résidait Clovis Koriciza et que son cadavre a été découvert mardi. Selon les sources sur place, Clovis Koriciza travaillait comme domestique dans un ménage d'une vieille femme et était introuvable la veille de la découverte de son cadavre. "Clovis avait quitté son domicile lundi et a été vu par la suite au chef-lieu de la commune Matana. A côté de son corps, il y avait une machette. On ne sait pas si c'est la machette qu'il utilisait dans les champs ou s'elle a été utilisée pour le tuer. Mais ceux qui ont vu son corps ont dit qu'il a été étranglé."

Nous n'avons pas pu joindre l'administrateur de la commune Matana Dieudonné Nkunzimana mais certains habitants de cette commune de la province Bururi indiquent que cet administrateur n'a rien fait pour que les enquêtes sur cette mort soient menées. Même ce mercredi, aucun administratif n'a participé aux obsèques de Clovis Koriciza, signalent-ils.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 296 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech