Un imbonerakure de Kibago a été tué ce mardi par ses camarades

Une personne a été tuée la nuit dernière sur la colline Rubimba, commune Kibago de la province Makamba. La victime a été exécutée à la machette. Les auteurs du crime, des imbonerakure,  sont connus mais ne sont pas inquiétés.

La personne tuée ce mardi sur la colline Rubimba était connue sous le nom de Jean Bosco Ndihokubwayo. Les habitants de cette colline de la commune Kibago de la province Makamba expliquent que ce membre de la ligue des jeunes du parti CNDD-FDD avait passé la journée à partager un verre avec d’autres imbonerakure avant que des querelles ne commencent. « Ils ont commencé à se disputer dans le bistrot. Ils se menaçaient mutuellement. Jean Bosco a été ensuite tué à la machette alors qu’il rentrait chez lui », révèle un témoin.  

Certains habitants de la colline Rubimba ont été surpris de voir que les autorités se sont précipitées pour enterrer cet imbonerakure sans mener d’enquête. « Ils n’ont mené aucune enquête.  Mais, ils commencent déjà à arrêter des gens dans la localité de Mukaka sur la colline Rubimba », ajoute le témoin.

Les habitants de la colline Rubimba signalent que Jean Bosco Ndihokubwayo était un imbonerakure très actif, membre d’un groupe d’imbonerakure qui dépouillait de leurs biens les Burundais qui rentraient au pays en provenance de la Tanzanie et les tuaient parfois.  Selon ces habitants, ces imbonerakure en sont venus aux mains parce qu’ils ne se seraient pas mis d’accord sur la façon de partager les biens volés. Nos sources ne comprennent pas pourquoi la police est en train d’arrêter actuellement les militants du parti CNL sur la colline Rubimba.

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre l’administrateur de la commune Kibago, Espérance Inarukundo, pour plus d’éclaircissements sur le dossier.