Un dealer abattu par la police à Musaga

Un jeune  du quartier Gitaramuka en zone Musaga de la mairie de Bujumbura a été tué par balle le matin de ce 12 mai. L’auteur est un policier qui poursuivait ce garçon  parce qu’il était en possession d’une bonne quantité de chanvre.

Les habitants du quartier Gitaramuka ont été alerté par des coups de feu qui ont retenti entre 10 h 30 et 11h. C’était des policiers qui venaient de tirer sur une personne. Un jeune garçon  descendait de la localité de Nyamutenderi en commune Kanyosha. Le garçon surnommé MESSI  transportait  un sac  plein de chanvre. Il avait été arrêté en compagnie de  trois autres. Selon nos sources, le  jeune MESSI cherchait  à s’enfuir quand un des policiers sur place a tiré sur lui.

Ce qui choque la population de  la localité, c’est le fait  que les policiers regardaient leurs victimes se vider du sang sans se soucier  de le transporter à une  structure de santé  pour être soigné.

‘’Il a tenté de prendre fuite et un  des policiers a tiré.  Les policiers auteurs  de l’assassinat sont  nos voisins. Ils avaient  l’habitude de venir collecter de l’argent  chez les vendeurs des stupéfiants. Mais aujourd’hui, comme le  garçon ne voulait pas leur en donner, il s’est fait tirer dessus. Ce qui  révolte,   c’est  que ces policiers n’ont rien fait pour aider à évacuer le jeune qui agonisait. Il a été transporté  à pieds  et il a  succombé  à  ses  blessures en cours de route.’’ Se désole un des témoins oculaires.

Après le décès du jeune homme, les  policiers sont  partis avec les 3 autres garçons arrêtés. 

La population du quartier Gitaramuka  accuse la police locale d’être parmi les causes principales de la prolifération des stupéfiants dans ce quartier. Au lieu de lutter contre ça, révèle la population, ils en ont plutôt fait une vache laitière.