Un automobiliste sans trace depuis près d’un mois à Musaga

Un  chauffeur de véhicule de transport en commun en mairie de Bujumbura est porté disparu depuis trois semaines. Selon  des sources en zone  urbaine Musaga où il a été appréhendé, le chauffeur a été emmené par des agents du service national des renseignements l’accusant de déplacer des rebelles. Sa famille demande à être informée du lieu de détention du leur.

Ce conducteur porté disparu s’appelle Richard Ntakarutimana. Ouvrant dans le transport en commun,  trajet Bujumbura-Mwaro,  il habite la zone Musaga, en mairie de Bujumbura. Les informations que nous détenons de nos sources au parking de Musaga, révèlent que Richard Ntakarutimana  a été arrêté le 23 mai dernier. Il venait de garer son véhicule à ce parking lorsqu’il a été appréhendé par des agents de la documentation et de la police qui l’y attendaient.

Selon les mêmes informations, Richard Ntakarutimana est accusé de déplacer de temps en temps des combattants des groupes armés. Pendant les premiers jours, il a été détenu dans différents endroits, mais depuis quelques jours sa famille ignore où il aurait été transféré. ‘’Richard Ntakarutimana a été arrêté il y a  3 semaines. Il a été en premier lieu détenu au  cachot de la zone Musaga, puis au  Bureau Spécial de Recherche, BSR. Après une semaine de détention au BSR, nous avons été informés qu’on l’a fait sortir de ce cachot vers 23h 30 min. Le lendemain, nous nous sommes rendus au BSR pour s’enquérir de sa situation et ils nous ont dit que des inconnus sont venus le prendre. Nous avons cherché partout dans les maisons de détention mais en vain. Nous commençons à désespérer ‘’ s’inquiète un membre de sa famille.

Pour le moment, la famille de Richard Ntakarutimana craint qu’il soit  tué d’un moment à l’autre et demande que des enquêtes soient menées afin que la vérité soit établie. 

A ce propos, nous avons essayé de joindre  Pierre Nkurikiye, le porte-parole du ministère de la sécurité publique, mais sans succès.