Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Mutimbuzi: Un charnier qui inquiète la population

Mutimbuzi: Un charnier qui inquiète la population

Plus de 10 corps ont été découverts ce jeudi 30 août 2023  dans une fosse commune se trouvant en zone Maramvya, commune Mutimbuzi  de la province  Bujumbura. Une situation  qui inquiète la population locale et l’administration  ne veut pas s’exprimer.

 C’est dans la localité de Mugirigiri, plus précisément entre la 13è et la 14è  avenue de la  zone Maramvya, commune Mutimbuzi où  ont été découverts des cadavres  estimés  à plus de 10. Ils étaient enterrés dans une fosse commune, non loin du cimetière de cette même zone.

Les informations  en provenance  de cette zone  révèlent que ces corps étaient  emballés dans  de gros sacs. Les mêmes sources  indiquent que ces personnes mortes ont été emmenées à cet endroit vers 22h de la nuit du dimanche  27 août par deux véhicules blancs de marque TOYOTA HILUX, qui seraient venus de la province Cibitoke (nord-ouest du pays). Les informations recueillies dans cette  zone Maramvya  font savoir  que  ces deux camionnettes appartiendraient au service des renseignements burundais.

Les mêmes sources de la RPA  précisent que ce sont des chiens errants qui ont déterré certains de ces corps  la nuit du 30 au 31 août 2023,  des  corps  qui étaient déjà en état de décomposition, soulignent ces sources.

Les habitants qui ont vu ces corps  ont vite alerté les autorités locales. Arrivés sur les lieux, le chef de la zone Maramvya,  le commissaire  de la police en commune  Mutimbuzi ainsi que l’administrateur de cette commune, auraient ordonné  que cette fosse soit gardée par des forces de sécurité. Dans l’entretemps, des réunions  incessantes ont eu lieu ce jeudi 31 août 2023 à la commune,  entre certains imbonerakure et des policiers  dirigés par le commissaire de la police à Mutimbuzi, Prosper Kazungu. Jusqu’à ce vendredi 1 septembre 2023, nos sources  indiquent que personne n’avait le droit d’approcher cet endroit. Nos sources ajoutent que ces corps humains ont été de nouveaux enterrés  ce vendredi 1 septembre sur ordre des responsables administratifs  de Mutimbuzi.

Albert Nshimirimana,  chef de la zone de Maramvya  n’a pas décroché son téléphone portable. Même si la RPA a été informée sur la présence  sur les lieux  du gouverneur de la province de Bujumbura les 30 et 31 août, Désiré Nsengiyumva n’a pas voulu s’exprimer. Il nous a plutôt  renvoyé à  l’administrateur de commune de Mutimbuzi, Simon Butoyi,  qui a tout nié.

Suite à cette découverte macabre,  certains habitants de la localité sont pour le moment dans une peur panique.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 169 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech