Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les rebelles Maï-Maï suscitent une peur-panique au camp de réfugiés burundais de Rusenda

Les réfugiés burundais du camp de Rusenda en République Démocratique du Congo craignent  la présence de trois positions des rebelles Maï-Maï se trouvant tout près de ce camp. Ces rebelles ont fui les combats les opposant aux militaires congolais. Ces réfugiés demandent que leur sécurité soit assurée.

 Les burundais réfugiés au camp de Rusenda  indiquent que les trois positions des rebelles Maï-Maï sont situés à proximité des villages 26, 47 ainsi que le quartier appelé Gatunguru de ce camp. Ces combattants Maï-Maï se sont installés dans ce camp de réfugiés quand ils fuyaient les combats qui les opposaient aux militaires congolais dans la localité appelé Igweba.

« En fuyant la bataille, depuis vendredi dernier, ces miliciens Maï-Maï sont venus s’installer juste à côté du camp de réfugiés de Rusenda. Et dimanche dernier, ces rebelles ont circulé librement à l’intérieur du camp, suscitant de la peur-panique aux réfugiés », raconte un réfugié de Rusenda.

Actuellement, ces réfugiés burundais vivent la peur au ventre à cause des mouvements de ce groupe des rebelles armés dans ce camp. Ainsi, ils demandent aux autorités habilitées de régler ce problème d’insécurité le plus tôt possible : « Nous demandons au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, au CNR ainsi qu’au gouvernement congolais de trouver une solution à cette question qui nous hante. Car, nous avons quitté le Burundi suite à l’insécurité », ajoutent nos sources à Rusenda qui disent ne pas comprendre comment un groupe de rebelles Maï-Maï peuvent s’installer et s’introduire aisément dans un camp de réfugiés qui devrait normalement être protégé et sécurisé.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 264 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech