Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les Mai Mai menacent le sécurité des réfugiés burundais du camp de Lusenda.

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda en République Démocratique du Congo demandent que leur sécurité soit renforcée ou à défaut d’être délocalisés dans un autre endroit plus sécurisé. La nuit de mardi, un groupe des Mai Mai a pénétré dans ce camp et a volé des vaches avant de repartir sans être inquiétés. 

 L’attaque contre ce camp de Lusenda a été perpétrée mardi dernier vers 3 heures du matin. Selon une source de la RPA dans ce camp, des malfaiteurs Mai Mai ont volé plusieurs vaches et ont fait savoir aux réfugiés qu’ils devaient s’attendre à les revoir bientôt. « Ils nous ont volés 20 vaches et en partant ils nous ont dit qu’ils comptaient revenir pour se réapprovisionner encore en bétail. Pour eux, les vaches que nous avons ici appartiennent aux Banyamulenge », indique un réfugié.

Par crainte de perdre tout, certains réfugiés ont opté à vendre le reste de leur bétail tandis que d’autres les ont abattus pour vendre vente leur viande. « Cela nous a fait très peur. Les éleveurs ont vendu leurs vaches tandis que  d’autres les ont abattu  pour vendre de la  viande. Tout ça prouve que nous vivons dans l’insécurité malgré la présence des Basungusungu et des policiers. Cela n’empêche pas ces Mai Mai d’entrer et sortir comme ils veulent au camp et d’y commettre des forfaits sans s’inquiéter », a- t- il ajouté.

Ce même groupe avait déjà volé 7 vaches une semaine avant.  Pour le moment, les réfugiés du camp de Lusenda demandent aux organisations telles que le Comité National pour les Réfugiés, CNR en sigle, et le Haut-Commissariat pour les Réfugiés, HCR, de faire en sorte que leur sécurité soit assurée ou à défaut de les délocaliser dans un endroit plus sûr.  

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 147 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech