La population de Mugamba dans l’œil du cyclone Nyeganyega.

Deux femmes ont été arrêtées à leur domicile par la police qui les a aussitôt embarquées. Pour moment, les deux femmes sont incarcérées au cachot de lae police communal de Mugamba en province Bururi. Les voisins indiquent que le motif de cette arrestation reste inconnu.

Les deux femmes appréhendées à leurs domiciles sont Evelyne KAMIKAZI et Dévote NKUNZUBURUNDI. Toutes les deux habitent sur la colline Mpota située en zone Kibezi de la commune Mugamba en province de Bururi. A bord de deux véhicules de l’OTB Tora, les policiers qui les ont arrêtés étaient dirigés par le prénommé NYEGANYEGA, commissaire de la police communale à Mugamba  comme le révèle notre source. « Ils sont venus pendant les heures avancées de la nuit. Ils ont fait des fouilles perquisitions. Et comme ils n’ont rien trouvé, ils ont commencé à tabasser les deux femmes.  Vers  4h du matin, ils ont embarqué les deux femmes dans des  véhicules et sont partis. Nous, les voisins, avons été témoins de ces arrestations vu que nous avons été réveillés par le bruit des portes défoncées et nous nous sommes accourus pour nous enquérir de la situation ».

Nos sources sur place indiquent que les maris des deux femmes sont en exile. Les familles des deux victimes de même que leurs voisins disent ignorer  les motifs de leur arrestation. « Jusqu’à maintenant, nous ne connaissons pas les motifs de cette arrestation. Pour le moment, ces deux femmes sont incarcérées au cachot de la commune Mugamba sous l’ordre de NYEGANYEGA. Famille et voisins sont en colère parce que les deux femmes ont des enfants en très bas âges. C’est  vraiment triste », s’est exprimé notre source.   

Pour le moment, les proches des familles demandent que les leurs soient relâchés car ils ne sont coupables d’aucune infraction.

La rédaction n’a pas pu joindre Moise ARAKAZA surnommé NYEGANYEGA, Commissaire de police communale à Mugamba pour de plus amples éclaircissements.