Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Imminence d’une attaque sur le camp de réfugiés burundais de Lusenda ?

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda en République Démocratique du Congo craignent d’être attaqués, d’un moment à l’autre, par des troupes burundaises déployées en RDC en collaboration avec les FARDC et la milice Maï Maï. Ces inquiétudes se basent sur les propos tenus ce lundi 05 septembre par l’administrateur de cette localité,  propos selon lesquels ces militaires pourront mener une incursion à l’intérieur du camp à la recherche des combattants du mouvement FNL. Ce qu’ils voient comme un prétexte  visant à maquiller une attaque qui serait en cours de préparation.

La sécurité des réfugiés burundais du camp de Lusenda en République Démocratique du Congo se détériore de plus en plus. Tenant compte des messages whatsapp que l’administrateur de cette localité a partagé aux responsables du camp et  à différents villages qui composent le camp de Lusenda, ces réfugiés craignent d’être attaqués par les militaires burundais déployés dans ce pays pour traquer les groupes armés.  « Le message disait ceci : Veuillez vérifier qu’il n’y a aucun combattant du mouvement FNL caché au camp de Lusenda. Selon nos renseignements, ils se sont dirigés vers ce camp de Lusenda. Soyez donc vigilants. » A révélé un des réfugiés. Et l’administrateur de préciser que le message a été envoyé à partir des hauts plateaux.

Selon notre source, une réunion a par la suite été tenue le lundi 05 septembre. Et la même source de préciser que les propos qui y ont été tenus n’ont pas tranquillisé les réfugiés. « L’administrateur a dit que les militaires de la sous-région ne vont pas intervenir ici au camp de Lusenda. Mais il a souligné que si jamais des groupes rebelles infiltraient ce camp, ils seront obligés de les y poursuivre. Cela nous a beaucoup inquiétés. Comment allons-nous cohabiter avec des militaires qui nous ont chassés de notre pays ?». S’est confié un réfugié burundais plein d’appréhensions.

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda trouvent que cet argument selon lequel ces militaires viendraient à la recherche des combattants du mouvement FNL est un prétexte qu’ils avancent pour venir massacrer les réfugiés comme ils l’ont déjà fait dans la localité de Kamanyola située à l’Est de la RDC. Ils se demandent pourquoi les autorités de la RDC, tant militaires qu’administratives, n’ont rien dit jusqu’à présent à propos de la milice armée Maï- Maï qui commet le plus souvent des crimes à l’endroit des réfugiés de ce camp de Lusenda. 

A ce propos, la rédaction de la RPA n’a pas encore pu joindre les représentants du HCR et les autorités administratives de la province du Sud-Kivu

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 367 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech