Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Etienne Habimana détenu à la prison centrale de Mpimba dépuis vendredi 31 juillet 2020

Ce militaire est accusé de tirer sur un jeune enfant de son voisin en zone Kamenge. Pour le moment, cet enfant est soigné à l’hôpital de Médecins sans Frontières à Bujumbura.

Il s’agit d’Etienne Habimana, le militaire de l’armée burundaise de grade de Lieutenant-Colonel, numéro matricule 69737. Il est originaire de la commune Gahombo de la province Kayanza.

Nos sources à Kamenge où réside Etienne Habimana indiquent que vendredi dernier, le Lieutenant-Colonel Habimana a tiré sur un jeune garçon de son voisin qui rentrait chez lui en provenance de la fête des musulmans. La victime a été vite évacuée vers l’hôpital de Médecins sans Frontières sis au quartier Kigobe en Mairie de Bujumbura. Le même jour, le Lieutenant-Colonel Etienne Habimana a été arrêté puis transféré à la prison centrale de Mpimba où il vient de passer quatre jours.

Etienne Habimana avait, dans un passé récent, diffusé des messages audios selon lesquels Agathon Rwasa ne peut jamais diriger le Burundi, même s’il serait élu président. « Je vais vous dire la vérité. Que vous me croyiez ou pas, tant pis pour vous. A vous qui dites que Rwasa va diriger le pays, qui vous a menti? Qui peut être dirigé par Rwasa? Partout dans le pays, on est en train d’exhumer des restes des Hutu tués par les Hima depuis 1965 et 1972. Et maintenant, vous voulez céder le pays à ce Rwasa soutenu par les Hima? Où vat-il prêter serment? », a-t-il martelé dans ses propos à la veille des dernières élections présidentielles.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 213 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech