Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des entraînements para- militaires des imbonerakure signalés à Kibago.

Certains  habitants de la commune Kibago s’inquiètent des entrainements  paramilitaires effectués ces derniers jours par des imbonerakure du CNDD-FDD. Nombreux de ces imbonerakure  proviennent des autres provinces et sont regroupés dans un site situé sur la colline Rubimba de la zone Kibago. De plus, des  véhicules du service national des renseignements font des navettes  dans cette  localité.

Ces imbonerakure  qui inquiètent  certains  habitants de la commune Kibago en province Makamba  sont dans un site situé sur la colline Rubimba de la zone Kibago. Ils effectuent des entraînements  para- militaires qui se déroulent  dans différentes localités depuis près d’un mois  comme le témoigne ce citoyen. « Ces imbonerakure  qui sont logés dans le site se trouvant  sur la colline Rubimba  sont venus des provinces Karuzi, Gitega et Muramvya. Ils  font des entraînements  para- militaires qui se déroulent   sur cette même  colline. Ils le font également  sur la colline Migongo en zone Kiyange de la même commune Kibago et  sur la colline Gikurazo de la  commune Mabanda. Les gens ont peur suite à ces entraînements qui sont dirigés par Radjabu, Denis et Donatien.»

Pour le moment, les habitants  de ces localités sont dans une peur panique. « Les gens ont peur car ils ne savent pas l’objectif  de ces entraînements. Cela s’ajoute  aux véhicules  du  service national des  renseignements  qui sillonnent la localité, des véhicules  qui appartiendraient à Innocent  Museremu, Kazungu et le nommé Désiré  Uwamahoro. En plus, nous voyons  des gens qui arrivent massivement dans ce site  en provenance des provinces Karuzi et Gitega», ajoute notre source.

Ces imbonerakure  se prépareraient  pour  contrecarrer des groupes  rebelles qui seraient sur le territoire burundais. « Pour le moment, ces imbonekure  défilent  sur les routes et communiquent avec des  codes militaires et disent qu’ils s’apprêtent  à combattre des ennemis du pays qui se seraient déjà infiltrés au pays. Nous demandons de ce fait  à l’administrateur de la commune Kibago,  Espérance Inarukundo ,de prendre cette question en main», a révélé notre source

La rédaction de la RPA n’a pas  pu joindre l’administrateur  de la commune Kibago,  Espérance Inarukundo,  pour de plus amples éclaircissements.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 275 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech