Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des combats opposent depuis ce dimanche l’armée congolaise aux militaires burundais en compagnie des imbonerakure et des groupes locaux alliés.

Des affrontements entre l'armée congolaise et les militaires burundais en compagnie de la milice imbonerakure sont signalés  depuis ce dimanche. Déployés en RDC pour traquer les rebelles du mouvement RED-Tabara, ces éléments de l’armée burundaise  et les imbonerakure sont tombés dans une embuscade alors qu'ils tentaient de rapatrier les blessés vers le Burundi.

Tout  commence  la soirée de vendredi vers 18 heures 30 minutes.  Des militaires de l’armée burundaise, des imbonerakure et des groupes locaux alliés  ont été  vus  se rassembler à la  sortie des localités de Kabere et de  Mubere dans le groupement de KIGOMA .Selon des sources sur  place, ils portaient  des blessés avec l’intention de les rapatrier au Burundi .Ayant constaté que  la voie n’était pas libre, ils ont  eté obligés de reporter  leur opération de sauvetage. Dimanche vers 4 heures, ces éléments burundais et leurs alliés ont été surpris par les militaires des FARDC comme le témoigne notre source. « Les FARDC basées à Kabonambo et celles basées à Luvungi  ont effectué des patrouilles  dans les montagnes surplombant le groupement de Kigoma et celles surplombant le groupement de Remera. C’est normal. Les combats ont débuté  vers 4 heures du matin et ont continué jusque tard dans la soirée. Ils continuent même aujourd’hui à l’heure où je vous parle ».

Ces éléments burundais sont accusés d’être  une grande menace pour la population locale  et pour  ses biens. Mais cette fois-ci, les FARDC ont pu récupérer quelques vaches parmi celles qui avaient été volées depuis le début de la semaine passée selon la population sur place. « C’est connue  de tous. Il y’a présence des groupes  armées locaux  accompagnés des étrangers. Ils sont installés à Kabere dans le groupement de Kigoma, à Rubeza et à  Rugeje. D’autres encore sont installés dans le mont Mahangwe dans le groument de Remera. Tout ce que fait tout ce monde est de  voler  des vaches. Ils   font des pillages sur la RN5 et sur la route  menant vers le site agricole à Bwegera vers Remera. Des enlèvements sont légion. Suite à toutes ces menaces, les forces de l’ordre ont décidé de les traquer. Quelques vaches ont d’ailleurs étaient récupérées ».

Aujourd’hui, ces militaires de l’armée burundaise et leurs alliés sont en débandade, indiquent des sources sur place.

La rédaction de la RPA a cherché à connaître le point de vue de l'armée burundaise sur ces combats signalés en RDC.  Contacté par la rédaction  Floribert BIYEREKE, son porte-parole, a vite raccroché  son téléphone.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 319 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech