Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Déception de la communauté Banyamulenge des hauts plateaux au Sud Kivu face à la coalition des troupes burundo- congolaises.

La coalition des troupes burundo- congolaises  semble ne pas être à la hauteur de la mission de combattre les groupes rebelles opérant dans  le secteur des hauts plateaux  au  Sud Kivu en République Démocratique du Congo. Selon un  document produit par la représentation de la communauté de mutualité Banyamulenge,  les membres de cette communauté continuent à se faire tuer et leurs biens sont pillés.

A quoi servent les  armées de la  coalition dans  les montagnes Sud –Kivu ? Tel  est  le titre  du document produit  ce 09 septembre 2022  par le  comité de la mutualité Banyamulenge de Bukavu. Dans ce document,  le  président de ce comité informe la communauté qu’il était  navré, sidéré  et ahuri  de porter  à la connaissance de la  communauté que les armées de la coalition burundo-congolaise n’ont pas  contraint à une coalition   des   MAI-MAI  de BILOZEBISHAMBUKE  et MAI- MAI de YAKUTUMBA  à renoncer à leurs habitudes habituelles de tuer  les Banyamulenge, de ravir leurs vaches, d’incendier des villages entiers et de jeter des  milliers de personnes sur le chemin de l’exil.

JEANSCOHIER  MUHAMIRIZA, Président du comité de la mutualité Banyamulenge  de Bukavu, cite entre autre une attaque  lancée le   7 septembre  contre la localité  de BIKARAKARA. Selon ce document, cette attaque a couté la vie à une personne,  occasionnant 2 blessées et  des centaines de vaches volées. La communauté  banyamulenge attribue ces attaques aux MAI-MAI  de BILOZEBISHAMBUKE  et MAI- MAI de YAKUTUMBA.

Pour cette communauté, il est surprenant que  la résurgence de  violence a doublé d’intensité au moment où les victimes s’attendaient  au  calme, au repos et à un retour définitif de  la paix grâce aux forces armées burundaises  en collaboration avec les FRDC  qui avaient étaient envoyées  exclusivement pour mettre hors d’état de nuire  toutes les forces négatives agissant  dans cette entité.

La communauté Banyamulenge s’interroge alors si les burundais envoyés dans leurs territoires n’ont pas était envoyés  pour faciliter la tâche aux MAI-MAI et de les réconforter à réussir là où ils avaient échoué depuis longtemps.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 251 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech