Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bubanza: Deux morts dans une attaque revendiquée par le mouvement Red-Tabara

Bubanza: Deux morts  dans une attaque revendiquée par le mouvement Red-Tabara

Deux personnes sont mortes  dans une attaque  de la  nuit du 02 septembre   dans la  zone  Buringa,   commune Gihanga en province BubanzaLes victimes étaient toutes dans une voiture  et elles y sont mortes  brûlées. L’attaque a été revendiquée par le mouvement Red-Tabara qui  nie toutefois être responsable de la mort de ces deux personnes.

 

C’était  vers 21 h 40 quand  des coups de feu nourris ont commencé à retentir  à Buringa,   commune Gihanga  c’est dans la province  Bubanza. Le foyer de ces coups de feu se trouvait  tout près du bar ‘’SPORT BAR’’ sur la Route Nationale  numéro 5.

Selon des témoins, une voiture de type Probox a été visée. Une fois touchée par les balles racontent  les témoins, la voiture   s’est arrêtée. C’est à ce moment-là que le groupe qui avait attaqué a lancé des grenades contre ce véhicule provoquant ainsi une grande explosion et le véhicule brûla. Deux des personnes à bord sont mortes sur le champ. Une autre a été blessée.

Selon un de témoins sur place  tout fait croire que le groupe qui a attaqué avait une mission contre ce véhicule. D’après le témoin, les éléments de ce groupe qui a attaqué seraient arrivés bien  avant dans les alentours du  bar ‘’SPORT BAR ‘’ mais  n’avaient  rien fait.  Une source policière indique que le groupe a essayé  également de s’en prendre à une antenne  de guidage d’avions se trouvant dans la  forêt de la Rukoko d’où serait venu le groupe et vers où il se serait  retiré.

Une parmi les personnes mortes dans cette attaque a été identifiée. Il s’agit d’un certain Jean Claude Mbonimpa,  natif de la commune Bugendana en province de Gitega.

Ndayisaba Léopold administrateur de la commune Gihanga  a refusé de s’exprimer  sur cette perturbation de la sécurité dans sa commune.

L’attaque vient d’être revendiquée par le  mouvement Red-Tabara via un communiqué. Toutefois le mouvement décline les responsabilités quant aux personnes tuées. Le mouvement précise aussi dans le même communiqué  que ses combattants sont  déjà sur le territoire national.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech