Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

La police a démantelé une partie du réseau de bandits armés qui a attaqué à plusieurs reprises les alimentations de la ville de Bujumbura. Pour le moment, 6 personnes ont été arrêtées dont 3 militaires en activité. Le porte-parole de la police nationale demande la collaboration de la population pour mettre la main sur le reste des membres de ce réseau de voleurs.

Ces 6 personnes présentées à la presse ce mardi sont qualifiées par la police de bande de voleurs à mains armées qui pillaient dans certains magasins et alimentations de la capitale. Selon le porte-parole de la police nationale, OPC1 Hermenegilde Harimenshi, parmi ces voleurs se trouve des militaires encore en activité. Ce communicateur à la police nationale demande à la population de collaborer avec la police pour démanteler le réseau de ces bandits armés qui dévalisent ces magasins.

Parmi ces voleurs se trouve une femme qui cachait les armes. Un fusil AK 47 dit kalachnikov avec ses 2 chargeurs, 7 paires de bottines, 4 grosses boites de lait en poudre, des bouteilles de vins et de champagnes, des tenus militaires, des imperméables et des pièces d’identités des militaires en activités ont été saisis lors de l’arrestation de ces personnes.   

En province Ngozi, une femme détenue à la prison centrale a tué le bébé qu’elle venait de mettre au monde hier lundi. La directrice de cette prison dit ignorer les raisons de cet assassinat et indique que le tribunal de grande instance de Ngozi s’est déjà saisie de cette affaire.

Et en province Kirundo, deux personnes ont été tuées dans la nuit de ce lundi, en commune Busoni et Vumbi. Les bourreaux de la victime de la commune Busoni n’ont pas été identifiés tandis qu’à Vumbi, l’auteur du crime serait un handicapé mental qui a tué sa belle-mère.

Restons au nord du pays en province Muyinga, une femme âgée de 58 ans en province de Muyinga a été tuée à l’aide d’un gourdin, la nuit de ce lundi, sur la colline Murama, de la commune Muyinga. Les mobiles de ce meurtre ne sont pas encore connus. Une personne a été arrêtée par la police pour des raisons d’enquête.

Plus de 10 militants du parti FRODEBU en commune Rugazi, province Bubanza, sont en cavale depuis environs 2 semaines. Ils disent craindre pour leur sécurité et qu’ils sont victimes de leur appartenance politique. L’administrateur de la commune Rugazi serait en train de planifier leur emprisonnement selon ces militants.

Justice populaire à Gisuru

lundi, 25 août 2014 16:34


 

Un homme de la colline Butarangiza zone et commune Gisuru en province Ruyigi a été brûlé vif ce lundi matin. La victime du nom de Nijebariko Bashigwa a été attrapée en flagrant délit avec des objets volés. La population, au lieu de l’acheminer vers des autorités policières, ont déversé de l’essence sur la victime avant de la brûler. L’administrateur de la commune Gisuru condamne cette attitude de se faire justice.

Meurtre d’une femme à Busiga

lundi, 25 août 2014 16:33

Un corps sans vie d’une femme a été découvert ce lundi matin en commune Busiga de Ngozi. D’après les premiers constats, elle aurait reçu un coup violent à la tête. Les motifs de ce meurtre ne sont pas encore connus. Son mari qui n’a pas donné l’alerte a été arrêté pour raisons d’enquêtes.

Assassinat ignoble à Gitega

lundi, 25 août 2014 16:32

 

Le corps d’une jeune fille du nom de Sandrine Shemezimana âgée de 17 ans a été retrouvé ce lundi matin sur la colline Bisha, commune et province Gitega. Selon des sources administratives, la jeune fille aurait été étranglée après viol car son sous-vêtement était à côté du corps. Trois personnes dont 2 hommes et une femme qui étaient en compagnie de la victime la veille ont été arrêtés par la police pour des enquêtes.

 

Un homme de la colline Mugano en commune Giteranyi, province Muyinga, a été tué ce dimanche en Tanzanie dans le district de Ngara sur la colline de Mabawe. Le conseiller social de la commune Giteranyi indique que ses bourreaux ne sont pas encore identifiés.

Deuxième nouveau-né assassiné à Kirundo

dimanche, 24 août 2014 13:36

 

L’infanticide volontaire se multiplie dans la province Kirundo. Après la découverte du corps d’un enfant tué depuis 3 mois par son père en commune Bugabira, un autre enfant a été tué hier samedi à Gasura en commune Vumbi par sa mère. Motif : les parents ou les beaux parents ne veulent pas de ces enfants.

 

 

Reportage de Jean Bosco Ndarurinze

L’incendie d’une maison survenu à Kirundo ce dimanche est à l’origine d’un conflit politique entre 2 frères, déclare le

Un appareil d’échographie a été volé ce weekend à l’hôpital de Rutovu en province Bururi. C’est la deuxième

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 novembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 88 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha