Recherche

Amakuru yo ku wa 16 Gitugutu 2019

Journal du 16 Octobre 2019

Trois personnes dont deux policiers sont incarcérés au cachot de la police judiciaire de Jabe. Les motifs de leur incarcération serait le vol par escroquerie et cambriolage qu’ils auraient commis il y a quelques jours en mairie de Bujumbura

Une personne tuée et un fusil de type kalachnikov volé, tel est le bilan d’une attaque menée par un groupe d’hommes armés non encore identifié dans la localité de Rubira en commune Mpanda de la province Bubanza. Le fusil appartiendrait aux Imbonerakure qui effectuent des patrouilles dans cette localité.

Le gouvernement Cndd-Fdd ne relâche d’un iota à planifier l’élimination systématique de ses opposants. Que ce soit ceux qui militent pour les partis politiques ou encore ceux qui sont supposés collaborer avec les groupes armés qui combattent le pouvoir de Pierre Nkurunziza. Des sources bien informées et proches du pouvoir révèlent des simulacres d’attaques manigancés et organisés dans l’objectif d’exécuter ceux qui seront déjà ciblés.

Des gens armés de machettes et de gourdins sèment la terreur en zone Cibitoke de la mairie de Bujumbura. Soupçonnés d’appartenir à la ligue des jeunes Imbonerakure affiliés au parti au pouvoir, ces derniers rackettent et malmènent tout passant lors de leurs patrouilles nocturnes dans le seul but de se créer de l’emploi.

Le parti Cndd-Fdd serait en train de faire des listes des membres du parti CNL à éliminer physiquement. A Muyinga, les noms de ceux qui sont visés par cette persécution sont déjà connus, du moins dans deux des communes de cette province. Une liste qui a été confectionnée lors d’une réunion dirigée par le responsable du parti au pouvoir en commune Butihinda en date du 2 Mai 2019.

Une attaque a été menée la nuit de ce 04 mai contre le domicile d’un réfugié burundais. Une importante somme d’argent a été volé par des gens qui parlaient le kirundi. Ce qui laisse penser aux réfugiés burundais de ce camp qu’ils n’auront la paix qu’une fois installés loin de la frontière avec le Burundi. Ils sont persuadés que ce sont des attaques qui sont menées sur commande du gouvernement de Gitega.

Le commissaire communal de la police en commune Nyabihanga de la province Mwaro a été tué par balle dans la nuit de ce mercredi 1er mai par des gens qui seraient des bandits. Deux parmi les présumés auteurs de l’attaque ont été également tués.

Une femme a été tuée la nuit du 1er mai par des inconnus sur la colline Buvumbi de la commune Butihinda en province Muyinga. L’assassinat de cette femme inquiète les habitants de cette localité car ça peut constituer un prétexte pour malmener les membres des partis politiques de l’opposition.

Il est désormais interdit aux habitants de la zone Buringa, commune Gihanga de la province Bubanza de circuler au-delà de 20 heures. Une mesure annoncée au cours d’une réunion de sécurité organisée par l’administration le samedi 27 avril et qui inquiète la population.

Persécuté et menacé par la police et l’administration, un membre du parti CNL de la zone Ruziba, commune Mugina en province Cibitoke est en cavale depuis Mercredi. Les informations fournies par ses voisins révèlent qu’il a décidé de quitter son domicile puisque sa vie était en danger.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

17 octobre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 81 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha