Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Depuis le week-end dernier, beaucoup de militaires burundais se déploient dans la forêt de la Kibira. Les habitants des communes Bukinanyana, Mabayi, Kabarore et Muruta demandent au gouvernement d’expliquer cette présence inhabituelle des militaires et des autres éléments dans cette forêt.

Le chef de zone Butarugera et certains commerçants de Muyinga se chargent du déplacement et du ravitaillement des jeunes Imbonerakure qui sont installés sur les frontières burundo-tanzanienne et burundo-rwandaise. A part assurer la sécurité sur les frontières, ces Imbonerakure ont également pour mission d’éliminer toute personne ayant réveillé leurs soupçons.

Un ancien militaire est mort ce dimanche des suites des blessures lui infligées par des gens non encore identifiés. Laissé pour mort et jeté dans la rivière Nyabagere, il a été secouru par des passants puis conduit à l’hôpital des Médecins Sans Frontières où il a rendu l’âme.

Les habitants de la commune Mishiha en province Cankuzo inquiétés par la distribution des tenues policières à l’endroit des démobilisés et des membres du parti au pouvoir, le Cndd-Fdd. L’autre inquiétude concerne les fosses qui ont été creusées dans certaines maisons des responsables dudit parti.

Peur panique au sein de la population de différentes communes de la province Muyinga. Pour cause, des formations paramilitaires dispensées aux jeunes Imbonerakure de différentes collines. C’est au moment où après cette formation, ces jeunes affiliés au parti présidentiel sont envoyés sur les frontières pour parer à toute éventuelle attaque.

Les réfugiés burundais du camp de Nduta situé en Tanzanie s’inquiètent de la présence des Imbonerakure venus du Burundi. Ces derniers auraient la mission de perturber la sécurité dans les différents camps de réfugiés burundais. Les réfugiés indiquent que lors de la réunion tenue par les forces de sécurité dans ce camp, elles ont signifié qu’elles étaient à la poursuite de ces groupes d’Imbonerakure.

Un corps sans vie d’un homme a été retrouvé le matin de ce jeudi dans la rivière Ndurumu qui sépare les commune de Buhiga et Bugenyuzi de la province Karusi. Les sources sur place disent que ce corps était déjà en état de décomposition.

Peur panique au sein de la population de la zone Masaka en commune Giteranyi de la province Muyinga. Pour cause, des formations sur le maniement d’armes qui sont en train d’être données aux jeunes Imbonerakure de toutes les collines de cette Zone. Autre inquiétude soulevée par la même population concerne le recensement en cours d’opération sur l’appartenance politique de chaque citoyen.

Un opposant égorgé par des inconnus

mercredi, 12 décembre 2018 10:10

Une personne a été assassinée égorgée par des personnes non encore identifiées la nuit de ce lundi sur la colline Muramba commune et province Kirundo. Deux personnes ont été déjà arrêtées par la police pour des raisons d’enquête.

Un jeune homme de la colline Kirwati 2 en zone Rukaramu de la commune Mutimbuzi est introuvable depuis vendredi dernier. Il a été vu la dernière fois embarqué par le responsable du service national de renseignement dans la province Bujumbura, le déplaçant de la position militaire située sur cette colline Kirwati où il avait été gardé juste après son arrestation.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 novembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 66 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha