Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Le corps sans vie du directeur du département électricité à l’aéroport international de Bujumbura a été retrouvé dans la matinée de ce mardi dans un caniveau se trouvant tout près de l’école primaire Ave Marie située en zone Kamenge de la Mairie de Bujumbura. Les auteurs du crime ainsi que le mobile de cet assassinat n’ont pas été identifiés. Les habitants des environs révèlent qu’il aurait été étranglé.

Grande panique au sein des réfugiés burundais du camp de Mtendeli en Tanzanie. A l’origine, des Imbonerakure du Cndd-Fdd et des agents du Service national de renseignement du Burundi ont infiltré ce camp et seraient en train de préparer une attaque contre ces réfugiés.

Un des réfugiés burundais du camp de Lusenda a été retrouvé mort sur les rives du Lac Tanganyika ce dimanche. La victime avait quitté le camp samedi et n’était pas rentrée. Deux hommes parmi ceux qui étaient avec lui sont pour le moment incarcérés au cachot de la police dans ce camp.

Une personne a été tuée par des Imbonerakure sur la colline Mutara, commune Marangara de la province Ngozi. Un différend sur les frais de la traversée de la rivière Buyongwe serait à l’origine de ce meurtre. Sept personnes, dont cinq chefs de colline, ont été arrêtées par la police pour non-assistance à personne en danger.

Une grenade fait trois victimes à Ntega

lundi, 07 janvier 2019 09:11

Des membres d’une même famille blessée par une grenade lancée à leur domicile sis sur la colline Ntega de la province Kirundo. Cela s’est passé la nuit de ce samedi. Les mobiles et les auteurs de ce crime ne sont toujours pas connus.  

Grognes des pécheurs des zones Kinindo et Kanyosha de la commune urbaine Muha contre certaines associations qui violent la période de fermeture du lac. Ces associations se disent appartenir aux agents des forces d’ordre. Ces lamentations ont été exprimées au cours de la réunion de sécurité tenue ce jeudi par le président du conseil national de sécurité en commune Muha.

Les témoignages recueillis par les experts des Nations-Unies auprès des anciens combattants du mouvement dit ‘’Groupe de Kayumba Nyamwasa” font savoir que le recruteur principal de ce mouvement réside à Bujumbura et qu’au cours de l’année 2018, des armes et munitions dudit mouvement leur sont parvenus en provenance du Burundi à trois reprises, comme marqué dans le rapport de mi-parcours envoyé au président du conseil de sécurité en Décembre dernier.

Deux personnes ont été tuées la nuit de ce mardi en commune Rusaka de la province Mwaro. Nos sources à Mwaro indiquent que les auteurs de ces crimes restent inconnus.

La population de la commune Rusaka en province de Mwaro dénonce les actes d’intimidation de vol et de harcèlement dont elle est victime. Ces actes sont faits par des Imbonerakure qui font des patrouilles nocturnes. Saisies par cette population, les autorités communales sont sorties de leur silence et commencent à arrêter ces Imbonerakure qui sont pointés du doigt.

Vers l’extermination des opposants au Burundi

dimanche, 23 décembre 2018 21:59

Peur panique au sein de la population de la zone Kamaramagambo en commune Butihinda de la province Muyinga. A l’origine, les réunions des Imbonerakure qui se déroulent chaque lundi de la semaine, lesquelles réunions sont organisées par le responsable communal du parti Cndd-Fdd. Parmi les points à l’ordre du jour figure le recensement de tous les opposants afin de pouvoir mieux surveiller leurs mouvements et aussi les traquer.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 novembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 124 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha