Recherche

Amakuru yo ku wa 07 Kigarama 2019

Journal du 07 Décembre 2019

Il est désormais interdit aux habitants de la zone Buringa, commune Gihanga de la province Bubanza de circuler au-delà de 20 heures. Une mesure annoncée au cours d’une réunion de sécurité organisée par l’administration le samedi 27 avril et qui inquiète la population.

Persécuté et menacé par la police et l’administration, un membre du parti CNL de la zone Ruziba, commune Mugina en province Cibitoke est en cavale depuis Mercredi. Les informations fournies par ses voisins révèlent qu’il a décidé de quitter son domicile puisque sa vie était en danger.

Un réfugié burundais du camp de Nduta en Tanzanie a été tué par machettes ce mercredi 24 Avril. La victime est un homme qui était allé chercher du bois de chauffage et ainsi éviter à sa femme d’éventuelles attaques des agresseurs sexuels.

Une personne a été tuée et trois policiers auraient été blessés lors d’une attaque pérpétrée la nuit du 22 Avril par des hommes armés non encore identifiés à Gihanga dans la province Bubanza. La personne morte a été identifiée comme un civil de la localité qui aurait été tué par les policiers lors de la poursuite de ces hommes armés qui se seraient repliés vers la réserve naturelle de Rukoko.

Deux victimes de plus de la persécution des Imbonerakure sur les membres du parti CNL de la colline Rukira en commune Butihinda province Muyinga. Les deux viennent de rendre leurs âmes, après le décès de leur compagnon qui, lui, a succombé ce 22 Avril. L’attaque meurtrière sur ces fidèles à Agathon Rwasa était dirigée par le responsable des Imbonerakure en province Muyinga.

Un membre du parti CNL de la colline Rukira, commune Butihinda a succombé ce 22 Avril aux coups lui infligé la veille par des Imbonerakure dirigés par le responsable de cette ligue des jeunes du parti présidentiel dans la province Muyinga. Au total, ils étaient 9 à avoir été tabassés. 3 parmi eux sont portés disparus et 5 autres sont détenus au cachot de la commune Butihinda.

Présence inhabituelle depuis un certain temps des militaires lourdement armés sur les collines de la zone Rukaramu proches de la réserve naturelle de la Rukoko. Ces militaires effectuent même des fouilles dans certains ménages, ce qui fait peur à la population.

Des personnes armées et en tenues semblables à celles de l’armée burundaise ont attaqué un ménage d’un burundais réfugié au camp de Nduta en Tanzanie la nuit du 20 au 21 Avril 2019. Ils ont passé à tabac le chef de ménage et ont également pris l’argent qu’il avait.

Les militants du parti CNL de la zone Gatsinda, commune Mwumba en province Ngozi se disent consternés par la persécution dont ils font l’objet de la part du parti au pouvoir, le Cndd-Fdd. Depuis un certain temps, des jeunes Imbonerakure affiliés audit parti ne cessent de faire des navettes et des patrouilles nocturnes tout autour des maisons de ces opposants, armés de fusils.

Les habitants de la province Bururi inquiets de leur sécurité suite aux entrainements paramilitaires dispensés aux Imbonerakure sur la colline Kibimbi. La population proche de cet endroit se dit effrayée par le fait que cette zone est sécurisée par des militaires, ce qui ne laisse aucun doute sur l’implication du pouvoir en place.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

13 décembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 200 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha