Recherche

Amakuru yo ku wa 07 Kigarama 2019

Journal du 07 Décembre 2019

Un homme du nom de Joseph Barakamfitiye a été tué ce mardi 21 mai 2019. Cela s’est passé sur la colline Nyagaseke, zone et commune Mabayi en province Cibitoke. La victime a été poignardé par son fils du nom de Jean de Dieu Ngabire qui s’est par après présenté au poste de police. Les conflits fonciers seraient à l’origine de ce crime.

Une famille burundaise réfugiée en Zambie a été la cible d’une attaque le matin de ce lundi. Le commanditaire de cette agression serait le ministre burundais de la sécurité publique qui a envoyé dans cette mission un policier qui fait partie de ses hommes de main. Ayant déjà essuyé une autre tentative de ce genre, cette famille se dit aujourd’hui inquiète pour sa sécurité.

Le phénomène des attaques à la machette prend une allure inquiétante dans le pays et surtout en mairie de Bujumbura. La seule zone de Kanyosha enregistre une trentaine de victimes en un seul mois. Un phénomène pareil s’était manifesté en 2014 et avait été baptisé ‘’phénomène Rukoti’’.

Un policier a été tué fusillé par son confrère la nuit dernière dans la commune Bwambarangwe de la province Kirundo. Les Habitants dans cette commune affirment que ces policiers se sont chamaillés au tour d’un verre dans l’un bistrot de cette localité. L’auteur ce crime aurait été lu aussi fusillé quand il tentait de fuir.

Les réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie ont décidé d’organiser des rondes nocturnes depuis le mardi 14 mai pour veiller à leur sécurité. Une mesure prise après les attaques répétitives menées contre ce camp il y a quelques jours. 

Arrestation lundi et mardi de deux agents du service burundais de renseignements au camp des réfugiés de Nduta en Tanzanie. Appréhendés en possession de plus de 4 millions de francs burundais chacun, ils avaient également sur eux une liste de noms des individus de ce camp recherchées par Gitega. Les réfugiés s’inquiètent de leur situation sécuritaire.

Trois personnes dont deux policiers sont incarcérés au cachot de la police judiciaire de Jabe. Les motifs de leur incarcération serait le vol par escroquerie et cambriolage qu’ils auraient commis il y a quelques jours en mairie de Bujumbura

Une personne tuée et un fusil de type kalachnikov volé, tel est le bilan d’une attaque menée par un groupe d’hommes armés non encore identifié dans la localité de Rubira en commune Mpanda de la province Bubanza. Le fusil appartiendrait aux Imbonerakure qui effectuent des patrouilles dans cette localité.

Le gouvernement Cndd-Fdd ne relâche d’un iota à planifier l’élimination systématique de ses opposants. Que ce soit ceux qui militent pour les partis politiques ou encore ceux qui sont supposés collaborer avec les groupes armés qui combattent le pouvoir de Pierre Nkurunziza. Des sources bien informées et proches du pouvoir révèlent des simulacres d’attaques manigancés et organisés dans l’objectif d’exécuter ceux qui seront déjà ciblés.

Des gens armés de machettes et de gourdins sèment la terreur en zone Cibitoke de la mairie de Bujumbura. Soupçonnés d’appartenir à la ligue des jeunes Imbonerakure affiliés au parti au pouvoir, ces derniers rackettent et malmènent tout passant lors de leurs patrouilles nocturnes dans le seul but de se créer de l’emploi.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

13 décembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 217 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha