Recherche

Amakuru yo ku wa 16 Gitugutu 2019

Journal du 16 Octobre 2019

Un membre du parti CNL tué par des Imbonerakure à Muyinga

mardi, 20 août 2019 08:18
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une personne a été tuée et huit autres grièvement blessées la nuit du 19 Août à Rugari en province Muyinga. Les victimes sont toutes des membres du parti CNL qui ont été attaqués par un groupe de gens identifiés comme des Imbonerakure. Elles rentraient des cérémonies d’ouverture de la permanence provinciale du CNL.

Ce membre du parti CNL qui a été assassiné s’appelait Grégoire Nsavyumwami. Notre source à Muyinga révèle que tout a commencé vers la fin des cérémonies d’ouverture de la permanence provinciale.  Vers 20 heures, une dispute a éclaté entre les responsables du CNL et les chauffeurs des véhicules de type Fuso qui avaient refusé de faire rentrer des membres du CNL en provenance des autres provinces. Ainsi, ces membres du CNL ont ensuite demandé aux autorités administratives et policières de passer la nuit dans leur permanence. Une demande qui a été rejetée par ces administratifs. 

 

Certains parmi ces membres du CNL ont décidé de rentrer à pied à Giteranyi. Arrivés en zone Rugari sur la colline Rutoke, ils sont tombés dans une embuscade et ont été attaqués à coups de machette selon ce témoignage. « Il y avait un problème de déplacement, alors qu’ils devaient retourner à Giteranyi. Ils ont décidé de rentrer à pied et ils étaient au nombre de plus de 300 personnes. Arrivés à Rugari, ils sont tombés dans une embuscade des Imbonerakure armés de machettes et d’autres armes blanches. »

 

Un membre du CNL affirme qu’une personne est morte sur le champ tandis que 8 autres ont été grièvement blessées. « Une personne est morte tandis que 7 ont été blessées et conduites à l’hôpital de Muyinga. Il y a une autre personne qui a été découverte ce matin, et qui a été conduite au centre de santé. Nous comptons jusqu’à présent 8 blessés. »

 

Sur leur compte twitter, les responsables du parti CNL reconnaissent ce drame tout en réclamant justice sur ce qui s’est arrivé.

 

De son côté, Aline Manirabarusha, gouverneur de la province Muyinga, affirme que trois malfaiteurs ont été arrêtés. De plus, elle indique que des comités mixtes de sécurité seront mis en place et compterons en leur sein des membres de toutes les formations politiques.

Lu 366 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

17 octobre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 613 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha