Recherche

Amakuru yo ku wa 16 Gitugutu 2019

Journal du 16 Octobre 2019

Une intercation entre policiers et bandits armés fait 4 morts aux alentours du camp de Nyarugusu

jeudi, 18 juillet 2019 07:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La police de la province Kigoma en Tanzanie affirme qu’il y a des malfaiteurs et groupes d’hommes armés aux alentours du camp des réfugiés de Nyarugusu. La nuit du 15 juillet, ces malfaiteurs se sont heurtés à la police. Le bilan a été de 4 morts dont deux civils tanzaniens.

Dans une conférence de presse animée le 16 juillet 2019, Martin Otieno, le chef de police de la province Kigoma a fait savoir qu’après l’attaque de dimanche dans le camp de Nyarugusu, la police a eu des informations qui révèlent où se cacheraient les groupes armés qui ont mené l’attaque. Sur base des informations qui émanent des habitants de ce camp, Martin Otieno a indiqué que la police s’est lancée à la poursuite de ces malfaiteurs dans la nuit de lundi, une opération qui ne lui a pas pourtant été facile.

 

« Avec l’appui de la population, on a pu les poursuivre. Ces malfaiteurs nous ont tiré dessus, mais, grâce à la détermination de nos éclaireurs, on a pu échapper à ces tirs. Mais malheureusement deux parmi nos éclaireurs sont morts. En revanche, la police tanzanienne a tué deux parmi ces bandits. » Fait savoir notre source

 

En outre, Martin Otieno affirme que la police a pu saisir deux chargeurs et une quarantaine de téléphones. Dans la nuit de Dimanche à Nyarugusu, les réfugiés indiquent que des crépitements d’armes ont été entendus pendant plus de trois heures. A ce moment, une somme d’argent non encore connue a été volée dans trois ménages.

Lu 365 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

17 octobre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 129 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha