Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Attaque du camp de réfugiés burundais de la Tanzanie

mardi, 16 juillet 2019 08:25
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La sécurité a été perturbé la nuit du dimanche 14 juillet au camp des réfugiés burundais de Nyarugusu. Beaucoup de coup de feu et explosions de grenades se sont fait entendre durant au moins 3 heures. Les auteurs de cette attaque n’ont pas été identifié.

Les crépitements des armes ont commencé à 21 heures 30 minutes pour prendre fin vers minuit dans le camp des réfugiés de Nyarugusu. D’abord des tirs nourris et ensuite des tirs sporadiques. Des explosions se sont aussi fait entendre. « C’étaient des tirs nourris. C’est la toute première fois que nous vivons une telle situation au camp Nyarugusu. On a aussi entendu des explosions. C’était une sérieuse attaque. »

 

Dans le secteur habité par les réfugiés congolais, une importante somme d’argent a été volée. « Ils ont réussi à pénétrer à l’intérieur du camp et ont commencé à voler. Ils faisaient du porte-à-porte. Ils ont d’abord dérobé 500 dollars et vingt mille shillings dans un 1er ménage. Dans un autre manage, ils ont volé six cent mille shillings et dans un troisième ménage ils ont volé 2 millions. »

 

Les réfugiés se sont défendus comme ils le pouvaient mais ils soupçonnent la police tanzanienne du camp d’être intervenue pour exfiltrer ces voleurs armés vu qu’elle a lancé des gaz lacrymogènes contre les réfugiés dans le but de les disperser et ainsi permettre aux voleurs de s’échapper.

 

Pour rappel, même dans la nuit de samedi, plusieurs familles du camp de Nyarugusu ont passé une nuit blanche en dehors de leurs ménages suite à une rumeur d’attaque.

Lu 210 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 482 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha