Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 22 et 23 Juin 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Agathon Rwasa, président du CNL fait savoir que ceux qui ont brûlé la permanence de son parti située à Nyabiraba n’ont pas réduit en cendres l’idéologie du Cnl dans les mémoires de leurs militants. Il s’insurge contre le procès de ses 9 neuf militants incarcérés dans cette affaire qu’il qualifie de tendancieux et d’une injustice notoire. Il l’a dit ce samedi lors de l’ouverture de la permanence de son parti à Gitega. (Source : La VOA)

 

-Lors de l’émission des porte-paroles des différents ministères animée ce vendredi depuis le chef-lieu de la province de Muyinga, l’assistant du ministre de l’intérieur Tharcisse Niyongabo a mis en garde les responsables du parti Cnl. Il les accuse d’avoir incendié eux-mêmes la permanence de leur parti se trouvant à Nyabiraba et alerte les gens que c’est une nouvelle attitude ternir l’image du pays. Il indique que des mesures qui s’imposent pourraient être envisagées. (Source : Le Journal Iwacu)

 

-Le représentant communal du parti Cnl en commune Rango, province Kayanza a été arrêté par les Imbonerakure ce samedi en pleine réunion avec les autres membres de ce parti. Les militants de ce parti demandent aux autorités de les laisser travailler librement. (Source : Radio Inzamba)

 

Sécurité :

 

-Dans son rapport du 6 juin 2019 présenté au Conseil de Sécurité des Nations unies, un groupe d’experts onusiens confirme la présence des éléments de l’armée burundaise, des rebelles burundais et des Imbonerakure sur le sol congolais ces derniers mois. (Source : SOS Médias Burundais)

 

Droits de l’homme :

 

-Au moins 4 personnes ont été assassinées dont 3 retrouvées pendues sur des arbres comme si elles s’étaient suicidées. Une nouvelle stratégie de camoufler la vérité, selon le rapport hebdomadaire de SOS Torture Burundi. Cette organisation dénonce également les actes ignobles des Imbonerakure contre les militants de l‘opposition burundaise à travers tout le pays surtout ceux du Cnl. Elle dénonce la suspension injuste de la Parcem. (Source : RPA)

 

Société :

 

-Grogne de Plus de 8000 réfugiés burundais du camp de Mulongwe situé au Sud-Kivu contre un manque criant d’eau potable dans ce camp. Ils lancent un cri d’alarme au HCR et autres agences humanitaires pour une solution rapide. Ils sont obligés de faire plus de 5km à la recherche de l’eau et craignent les maladies liées aux mains sales. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-L’urgence de conjuguer les efforts pour une planification familiale s’impose au Burundi. Propos de Richard Tiemoko, coordinateur résident de l’UNFPA au Burundi ce jeudi, lors d’une conférence-débat organisée conjointement par le parlement et cette agence. Une réaction qui vient au moment où les dernières statistiques révèlent que près d’un tiers de femmes, de couples qui veulent espacer les naissances n’ont ni l’information ni les moyens pour le faire. (Source : Le journal Iwacu)

 

Sport :

 

-En réaction de l’équipe nationale burundaise qui a perdu son 1er match de la CAN 2019 face a l’équipe nigériane sur un score d’un but a zéro ce Samedi 21 juin 2019 qui se déroule en Egypte ; certains analystes du football disent que les Intamba n’ont pas démérité du fait qu’ils ont pu tenir presque à la fin du match face à cette grande nation du football africain. Cependant le tort revient à l’entraineur qui n’a pas pu bien aligner les joueurs de son équipe. C’est au moment où d’autres analystes affirment qu’ils pouvaient faire mieux. (Source : RPA)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 180 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 155 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha