Recherche

Amakuru yo ku wa 20 Munyonyo 2019

Journal du 20 Novembre 2019

Quand les policiers et les Imbonerakure se disputent un butin

mercredi, 27 février 2019 06:13
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certains habitants de la commune Vyanda en province Bururi demandent aux autorités locales d’assurer convenablement leur sécurité. Dans la nuit de dimanche, ces habitants de Vyanda ont assisté à une bagarre entre les policiers et les Imbonerakure qui se disputaient un pot-de-vin versé par un commerçant. 

La bagarre entre les policiers et les Imbonerakure a éclaté plus précisément sur une barrière policière érigée dans la zone Kaganza de la commune Vyanda. Selon la population, un percepteur de la commune est souvent à cet endroit pour collecter des taxes auprès des commerçants qui passent par là. Mais parfois, selon toujours les habitants de la localité, les policiers et les Imbonerakure s’improvisent à tour de rôle pour rançonner les commerçants qui empruntent ce tronçon. C’est ce qui est arrivé ce dimanche vers 19 heures, mais cette fois-ci, ces policiers et Imbonerakure avaient des points de vue divergents.

 

« Ils n’étaient pas d’accord sur ceux qui devaient rançonner le véhicule faisant le transport des planches et du charbon. Le chef de la police à Vyanda était également là. Les Imbonerakure disaient que c’était leur tour, les policiers de même. La bagarre a alors éclaté. Il y a eu des blessés. Le chef de la police a même été mordu au doigt. La situation s’est apaisée vers 21 heures. Mais le lendemain, un Imbonerakure qui dirige l’école fondamentale Kinyinya a été arrêté et détenu, il s’appelle Kimamiro. » Raconte notre source

 

Cet Imbonerakure directeur de l’école fondamentale Kinyinya a par la suite été libéré, mais un certain Ferdinand, vice-président des Imbonerakure dans la commune Vyanda, a fui la police qui le recherchait également selon la population. Suite à la bagarre, ce lundi, les différentes autorités dont le représentant du gouverneur de Bururi, l’administrateur de Vyanda, le chef de la police et celui du service national des renseignements de Vyanda se sont réunis. Même si les conclusions de la réunion ne sont pas encore connues, les habitants de Vyanda demandent qu’ils ne soient plus perturbés. « Nous demandons que chacun s’occupe de ses tâches. Que ces Imbonerakure et ses policiers ne s’ingèrent plus dans les affaires de la commune. Qu’ils laissent le percepteur communal faire son travail. Qu’ils arrêtent de perturber notre commune de Vyanda. »

Lu 797 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 novembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 112 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha