Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 14 Mars 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Le président du Sénat, Reverien Ndikuriyo a annoncé que son pays compte récupérer les vaches pillées par les colons pendant la période coloniale. Une plainte contre l’Allemagne est en cours pour le cas de 424 vaches que le Roi Mwezi Gisabo a été obligé de payer à cette époque. Il ajoute que d’après les chiffres des experts en économie, chaque burundais pourra gagner un montant de 3500 dollars d’indemnisation. (Source : Rema Fm)

 

-La zone entourant la permanence nationale du parti Cnl se trouvant en Mairie de Bujumbura est interdite d’accès. Aucun passant, véhicule ou piéton n’est autorisé de passer. Les barrières sont gardées par les militaires de la garde présidentielle. (Source : SOS Médias Burundi)

 

-Le parti PPD Girijambo se retire avec effet immédiat de la plateforme de l’opposition Cnared Giriteka. (Source : Radio Isanganiro)
Sécurité :

 

-Les habitants de la commune Nyamurenza enprovince Ngozi sont plongés dans une peur panique. C’est après que deux hommes de la colline Nyabikenke, commune Nyamurenza en provenance du Rwanda aient été arrêtés par des Imbonerakure et tués après être dépouillés de leurs biens. Leurs corps ont été repêchés vendredi dernier dans la Kanyaru. (Source : RPA)

Bonne Gouvernance :

 

-Le personnel de la Régie nationale des postes continue à dénoncer les cas de détournement des fonds de la société. Cette fois c’est le chef du service logistique qui est mis en cause pour avoir attribué tous les marchés d’approvisionnement à un seul commerçant en violation de toute procédure. Il dénonce en même temps que ce commerçant fourni du matériel de mauvaise qualité sans être inquiété. (Source : RPA)

Justice :

 

-L’enseignant Fidèle Niyogusenga de l’école fondamentale de Mwura, commune Vyanda, de la province Bururi incarcéré pour viol sur son élève a été remis en liberté provisoire par la Cour d’Appel de Bururi ce mercredi. Le syndicat des enseignants STEB crie au scandale. (Source : SOS Media Burundi)

 

-Trois membres du parti Cnl sont incarcérés au cachot de police judiciaire de Gihanga dans la province de Bubanza depuis ce lundi. Ils sont accusés de tenir une réunion illégale. (Source : Radio Isanganiro)
Education :

 

-Les élèves de l’école fondamentale des métiers de Kanyosha en commune Muha, réclament leurs diplômes de fin d’études non délivrés depuis 2015. (Source : Radio Inzamba)
Société :

 

-A l’occasion de la journée internationale dédiée a la protection des cours d’eau célébrée le 14 mars, le département chargé de l’hygiène et de la salubrité publique au ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida se dit être inquiet des saletés qui sont déversés dans les rivières, affluant du lac Tanganyika. Au Ministère de l’Environnement, on signale l’exploitation anarchique des carrières dans les rivières à travers le pays. (Source : La VOA)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 183 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

26 mars 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 209 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha