Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 9 et 10 Mars 2019

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Politique :

-Ouverture officielle ce dimanche de la permanence du parti Congrès national pour la liberté (Cnl), en Mairie de Bujumbura. Dans son discours, Agathon Rwasa exhorte ses militants à enseigner l’équité, à combattre l’injustice, l’égoïsme et ses corollaires afin de conduire le Burundi et les burundais au vrai changement. (Source : Journal Iwacu)

 

-Les anciens militants du parti Sahwanya Fodebu représentés par honorable Norbert Ndihokubwayo qui avaient viré vers le parti vers le parti Frodebu Nyakuri ont officiellement signé un engagement commun de réconciliation avec leur ancienne formation politique. (Source : Radio Isanganiro)

 

-Dans une correspondance adressée au président ougandais qui est en même temps médiateur dans le dialogue inter-burundais, l’ancien président burundais Pierre Buyoya demande à tous les garants de l’Accord d’Arusha d’intervenir dans le but de redresser le tort qui est en train d’être infligé au peuple burundais et faire revenir à la raison le président Nkurunziza. (Source : Jeune Afrique)

 

Droits de l’homme :

 

-Au moins 5 personnes ont été assassinées, 3 blessées, 12 arrêtées arbitrairement, selon le rapport hebdomadaire de SOS torture Burundi de la semaine du 2 au 9 mars 2019. Les membres des partis politiques sont les plus visés. (Source : RPA)

 

-17 membres du parti Cnl ont été arrêtés par la police ce dimanche matin à Matana dans la localité de Gitandu alors qu’ils se rendaient à Bujumbura pour les cérémonies d’ouverture de la permanence de ce parti. (Source : SOS Médias Burundi)

 

Bonne Gouvernance :

 

-Un conflit a éclaté ce samedi sur la colline Kinyota, commune et province Muyinga entre les responsables du Cndd-fdd et les Imbonerakure. C’était lors d’une réunion d’élection des organes dirigeants d’une coopérative ‘’Sangwe’’ nouvellement installée sur cette colline. (Source : RPA)

 

Justice :

 

-Une femme de la zone Mugamba en province Bururi et ses 4 enfants viennent de passer 6 jours devant le bureau communal de Mugamba pour réclamer justice. C’est au moment où elle a été chassée par son mari pour son appartenance ethnique. (Source : Radio Inzamba)

 

-A l’occasion du 24ème anniversaire de l’assassinat du ministre Ernest Kabushemeye, assassiné par balle en plein centre ville de Bujumbura le 11 mars 1995, la secrétaire générale du parti RPB Nturenganywe demande que la lumière soit faite sur cet assassinat afin que justice soit faite. (Source : RTNB)

 

Santé :

 

-Grogne des habitants de la province de Ngozi contre les frais de santé exorbitants. L’hôpital de Kiremba décline la carte d’assurance maladie (CAM) mise à la disposition de la population par le ministère de la santé publique. (Source : La VOA)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Lu 345 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 181 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha