Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Des mesures draconiennes prises pour redresser les policiers indisciplinés

lundi, 04 mars 2019 06:48
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Melchiade Ruceke, inspecteur général de la police Melchiade Ruceke, inspecteur général de la police

L’inspection générale de la police demande aux policiers de ne plus porter les tenues de travail et les armes en dehors des heures de service. Ceci transparait dans une correspondance adressée ce premier Mars à tous les commissariats de police. Entre autres mesures prises, figure également l’interdiction de filmer et de prendre des photos durant les heures de service.

Dans cette correspondance signé Melchiade Ruceke, inspecteur général de la police, il est précisé que dans les rapports à sa disposition, les bavures des policiers et les jets de grenade reprennent ces derniers jours une allure inquiétante. Il précise en outre que cette situation est aggravée par les tueries des soi-disant sorciers dans certaines province du Burundi. Par rapport à cette situation, l’inspection générale de la police ordonne que toutes les grenades doivent être conservées dans le magasin d’armement et qu’au cas contraire, tout policier qui sera attrapé en possession d’une grenade sera traité comme un criminel. La même inspection ordonne également que toutes les armes saisies au cours des opérations de fouilles perquisition soient conservées au bureau logistique et que le chef logistique se doit de faire le marquage. De plus, lut-on dans cette correspondance, les armes des policiers en congé doivent être gardées toujours au magasin d’armement.

 

La même correspondance précise qu’il est strictement interdit de porter des tenues et armes dans des bistrots. Ladite correspondance ordonne également aux officiers de police judiciaire d’instruire en complément des enquêtes approfondies sur les cas de tueries de gens soupçonnés être des sorciers au lieu de se contenter des aveux des présumés criminels. L’inspecteur général de la police, Melchiade Ruceke, indique en outre que la prise des photos ou de vidéo au cours des opérations de police par des policiers afin de les diffuser sur les réseaux sociaux doit être découragée par des mesures disciplinaires.

 

Enfin, il a été recommandé aux commissaires régionaux de prendre des initiatives à résultat rapide chaque fois qu’il y a recrudescence de la criminalité dans leurs secteurs de responsabilités, avec le seul objectif de préserver la paix et la sécurité.

Lu 686 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 310 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha