Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Les agriculteurs contents de la récolte de la saison culturale B

lundi, 24 juin 2019 07:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sentiment de satisfaction des agriculteurs de la province Cibitoke. Au cours de la saison culturale B, cette province de l’Ouest du Burundi a enregistré une bonne production des cultures de haricot et du maïs. En témoignent les prix des denrées alimentaires de 1ère nécessité ont sensiblement diminué sur les principaux marchés de cette province.

Au marché de Ndora de la commune Bukinanyana, province Cibitoke, les prix du haricot et du maïs ont sensiblement diminué durant cette saison culturale B par rapport à la saison culturale A. 1kg du haricot coûte aujourd’hui 700 francs burundais alors que le même kg coûtait entre 1300 et1400, il ya trois mois. 1kg du maïs a également baissé. Il coûte entre 250 et 300 francs burundais alors qu’il coûtait entre 500 et 600 francs burundais la saison précédente.

 

Au marché de la commune Mabayi, 1kg de haricot s’achète à 600 ou 700 alors que le même kg coûtait 1400 il y a 3 mois. Pour le maïs, 1kg coûte 300 alors qu’il était de 500, voir 600 la saison précédente.

 

Aux marchés de Nyeshenza et Rugombo, respectivement en commune Mugina et Rugombo, les prix de ces denrées alimentaires ont également diminué. 1kg de haricot est passé de 1400 à 700 francs tandis que 1 kg de maïs coûte aujourd’hui 300 alors qu’il s’achetait à 500 la saison précédente.

 

Les agriculteurs de Cibitoke se réjouissent de cette abondance mais conseillent de ne pas gaspiller cette récolte pour ne pas manquer de semences.

 

Les prix de denrées alimentaires tels le haricot et le maïs ont également diminué aux marchés des communes de Murwi et Buganda.

 

Au Centre du pays, la situation est également satisfaisante

 

Une bonne production de cultures vivrières au cours de la saison culturale B est enregistrée dans la province de Gitega. Les prix ont sensiblement diminué sur les marchés de cette région de Kirimiro si l’on compare aux prix de l’année passée dans cette même période.

 

Ces cultures sont en gros constituées de haricot, de la pomme de terre et du maïs. Sur tous les marchés de la province, les prix de ces denrées ont sensiblement diminué. Selon un des cultivateurs de la place, le haricot, la pomme de terre et le maïs sont en abondance.

 

Que ce soit au chef-lieu de la province Gitega ou à l’intérieur du pays, les prix ont sensiblement diminué.

 

Au cours de la saison culturale B, la province Gitega n’a pas connu des changements climatiques d’où une bonne production selon ces agriculteurs.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 277 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha