Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Une maladie non encore identifiée à l’origine de la suspension momentanée des cous à Kinama

vendredi, 22 février 2019 05:53
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Paralysie ce jeudi des activités à l’école Sainte famille de la zone Kinama en mairie de Bujumbura. A l’origine, une maladie non encore identifiée qui a attaqué certains des élèves qui ont été directement évacués vers l’hôpital.

C’était le matin de ce jeudi, lorsque les élèves du lycée Municipal Kinama communément appelé chez Baryana ont vu leurs camarades de classes perdre connaissance.

 

Les informations recueillies sur place précisent que ces élèves sont tous de sexe féminin. Elles sont tombées malade au même moment et présentaient toutes les mêmes symptômes.

 

Leurs enseignants les ont évacuées en toute urgence vers l’hôpital dit ‘’Kumasera’’, un hôpital situé tout près de cet établissement. La direction de ladite école fait savoir que ces élèves soufraient de l’asthme et qu’à cause du changement climatique, elles ont eu des crises.

 

Après l’incident, poursuit notre source, la direction a essayé de tranquilliser les élèves pour que les cours puissent enfin reprendre.

Lu 539 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

26 mars 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 229 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha