Recherche

Amakuru yo ku wa 14 Ruhuhuma 2020

Journal du 14 Février 2020

La prévalence du paludisme est en baisse au camp des réfugiés de Nakivale en Ouganda. Une baisse de 20% de malades souffrant du paludisme a été enregistrée durant ce mois de février et ce grâce aux efforts fournis par le HCR pour lutter contre cette maladie. 

La Communauté de l’Afrique de l’Est demande aux Etats membres d'intensifier la surveillance pour éviter que la nouvelle épidémie à virus Corona ne se propage dans la région. Le virus fait des ravages en Chine depuis la fin de décembre dernier. Un pays souvent visité par certains citoyens des pays de cette communauté.

Le paludisme prend une allure inquiétante au camp de réfugiés de Nakivale en Ouganda. Durant ces deux derniers mois à savoir le mois de décembre et celui de janvier, 90% de ceux qui ont été examinés souffrent de la malaria. Les réfugiés de ce camp demandent au HCR de faire tout son possible pour combattre cette maladie avant qu’elle ne devienne une épidémie.

Les hommes et les jeunes garçons réfugiés burundais du camp de Nduta seront circoncis depuis ce mardi. Ce travail sera exécuté par les agents de santé du gouvernement tanzanien en collaboration avec l’ONG Médecins Sans frontières œuvrant dans ce camp. Les réfugiés du camp de Nduta saluent cette initiative combien bénéfique pour leur santé.

Le gouvernement burundais devrait de plus en plus faciliter l’accès aux soins aux détenteurs de la Carte d’Assistance Médicale, ’’CAM’’. La demande a été faite par certains députés ce mercredi au moment où le ministre de la santé répondait aux questions orales à l’assemblée nationale. Ce dernier a indiqué que cela demande la révision de la loi régissant l’accès aux soins de santé en général.

La maladie de l’Ulcère de Buruli qui sévit au sein de la population de la commune Butihinda dans la province de Muyinga depuis plus d’un mois a été maitrisée. L’organisation Médecins Sans Frontière, ‘’MSF’’, aide pour soigner les habitants déjà atteints par cette maladie.

La maladie de plaie dite ulcère de Buruli qui frappe la population de la commune Butihinda en province Muyinga est une maladie qui peut être soignée. Les spécialistes en matière de la santé disent que cette maladie se manifeste souvent dans les milieux d’extraction de l’or.

La maladie de plaie qui s’est manifestée depuis un certain temps en commune Butihinda de la province Muyinga a été identifiée. Les autorités sanitaires au niveau provincial connaissent déjà les symptômes et le nom de cette maladie et attendent au cours de cette semaine le résultat final des tests réalisés.

Les habitants de la province Cibitoke vivant sur la frontière burundo-congolaise continuent à montrer leurs inquiétudes d’être contaminé à la maladie à virus d’Ebola. D’autres nouveaux cas de personnes contaminées ont été signalés au Congo voisin alors que les agents de santé qui sont sur la frontière ne sont pas bien formés pour lutter contre cette maladie.

Désormais, aucun enfant n’est autorisé à entrer dans le camp des réfugiés congolais de Cishemere dans la province de Cibitoke sans être dépisté de rougeole. Cela pour éviter la contamination des réfugiés dans ce camp. Une décision prise par les chargés de la santé de cette province depuis qu’il s’est manifesté la maladie de rougeole dans ledit camp.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

24 février 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 519 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha