Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Le secrétaire général du Cndd-Fdd dévoile la politique du pouvoir de catégoriser les burundais en deux groupes : ceux qu’il qualifie d’Abenegihugu et d’autres d’Abanyagihugu. Selon une source interne au sein du Cndd-Fdd, ce langage cache une haine à caractère politico-ethnique.

Le parti Cndd-Fdd vient de dévoiler au grand jour son projet d’expropriation des uns et de rompre les contrats domaniaux des autres. Dans son discours de ce lundi à Cibitoke, le Secrétaire Général du Cndd-Fdd, a bien ciblé les victimes de ce projet.

Perturbation de la cohabitation entre le parti Uprona et le parti Cndd-Fdd en commune Murwi de la province Cibitoke. Le projet de création de la commune Buhayira née de la commune Murwi serait à l’origine de ce conflit. Alors que le parti Uprona avait déjà pensé à installer ses organes dans cette commune qui va bientôt voir le jour, l’idée n’a pas plu au Cndd-Fdd. Ce qui a poussé le parti au pouvoir à perturber toutes les activités de l’Uprona dans cette commune.

Une attaque a été menée le lundi 13 mai 2019 par les Imbonerakure de la colline Martyazo, commune Nyamurenza de la province Ngozi. Leur cible : les membres du parti CNL. La police se serait comportée en arbitre lors de cette attaque.

Un plan de radiation de certaines organisations burundaises au sein du Forum sous-régional de la société civile est en cours. Dans le conseil des ministres qui se tient à Arusha depuis quelques jours, le gouvernement du Burundi a demandé que ces organisations non reconnues dans le pays soient retirées de ce forum qui a le statut d’observateur au sein de l’EAC.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 360 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha