Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Deux jeunes portés disparus après avoir été enlevés par des Imbonerakure à la frontière burundo-rwandaise

jeudi, 21 février 2019 06:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Deux jeunes âgés de 17 ans auraient été enlevés ce mardi par des Imbonerakure à la frontière de la province Kirundo avec le Rwanda. Ces 2 enfants, tous originaires de la commune Busoni en province Kirundo, rentraient du Rwanda où ils travaillaient depuis des années.

Les informations en provenance de la commune Busoni de la province Kirundo indiquent que ces enfants sont tous originaires du village Nyarunazi, un village situé sur la colline Renga de la commune Busoni. Selon toujours ces informations, ces enfants ont été enlevés ce mardi 19 février à la frontière de Gasenyi par des Imbonerakure dirigés par un nommé François Ngendandumwe, c’était vers 11 heures du matin. Ces 2 enfants venaient du Rwanda où ils travaillaient depuis 5 ans. Un des parentés de ces enfants qui s’était rendu sur la frontière de Gasenyi pour les accueillir est rentré bredouille.

 

Les familles de ces 2 victimes ne savent pas jusqu’à présent où elles ont été emmenées et craignent pour la sécurité de leurs enfants surtout que les habitués des mouvements sur cette frontière de Gasenyi affirment que les personnes y arrêtées sont souvent tuées et jetées dans une fosse commune appelée Golgota.« Nous qui travaillons à proximité de la frontière burundo-rwandaise appelée frontière de Gasenyi, sommes très affligés de voir des personnes qui vont au Rwanda ou qui rentrent du Rwanda et qui sont ensuite enlevées par des Imbonerakure. Ces derniers arrêtent les gens, surtout les réfugiés qui rentrent du Rwanda, ou bien ceux qui ont passé plusieurs années à travailler au Rwanda. Ces Imbonerakure commencent d’abord par les dépouiller de tous leurs biens et ensuite ils les emmènent dans la forêt de Murehe, appelée aussi Mwiyanza, pour les exécuter. Puis leurs corps sont jetés dans la fosse appelée Golgota, une fosse dans laquelle il y aurait beaucoup de cadavres. »

 

Selon toujours les mêmes témoignages, certaines victimes sont parfois jetées dans cette fosse étant encore en vie. D’où les familles des deux jeunes s’inquiètent beaucoup quant au sort qui pourrait leur être réservé.

Lu 376 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha