Recherche

Amakuru yo ku wa 05 Ndamukiza 2020

Journal du 05 Avril 2020

En province Cibitoke, une policière a brûlé ce samedi à l’aide de l’eau bouillante une fillette de plus ou moins 2 ans. La fillette serait victime des sorties de sa maman avec le mari de la policière. La population demande que cette policière soit punie pour ses actes.

Les habitants de la zone Kibezi, commune Mugamba en province Bururi dénoncent la persécution et arrestations arbitraires imputables aux agents de sécurité qui agissent sous les ordres du commissaire régional de la police. Ces agents de sécurité pillent et saccagent  les biens d’autrui sur leur passage.

Des individus non encore identifiés ont laissé une croix et ont peint au sang la porte d’une maison appartenant à un militant du parti CNL sur la colline et zone Murore en commune Busoni de la province Kirundo. L’incident a eu lieu la nuit de ce jeudi en l’absence du chef de ménage aujourd’hui en cachette et persécuté par le responsable de cette même colline en collaboration avec des Imbonerakure.

Un habitant du quartier Mutanga nord, zone Gihosha en commune Ntahangwa de la mairie de Bujumbura est sans trace depuis déjà deux semaines. Arrêté par les agents du service national des renseignements et introuvable dans tous les cachots, la famille de ce membre des ex-forces armées burundaises s’inquiète pour sa sécurité.

Trois militants du parti CNL ont été grièvement blessés la nuit de samedi la semaine dernière, par un groupe des jeunes Imbonerakure affiliés au parti Cndd-Fdd. Le forfait a été commis sur la colline Nyaburondwe en commune Butaganzwa de la province Ruyigi. Un autre membre du même parti CNL a failli être tué sur la colline Kirambi par des Imbonerakure alors qu’il rentrait à son domicile.

Le responsable du parti CNL sur la colline Gitemezi de la zone Mparamirundi en province Ngozi vient de passer une semaine dans la prison de la même zone. Les membres du parti CNL indiquent qu’il est accusé de dénoncer les tortures faites aux membres d’Agathon Rwasa sur cette colline. Les dirigeants du parti Cndd-Fdd dans cette localité sont les seuls responsables de la détention de ce membre du parti CNL.

Depuis quatre jours, le secrétaire exécutif du parti CNL en commune Bubanza de la province Bubanza est incarcéré au cachot de la police de cette même commune. Arrêté sur ordre du responsable communal du parti Cndd-Fdd, sa famille politique et ses proches demandent sa libération et la fin de cette persécution dont les membres de cette formation politique sont souvent victimes.

Trois maisons des membres du Parti CNL ont été brûlées dans une période de dix jours seulement sur la colline Gashirwe en commune Cendajuru de la province Cankuzo. Les membres du parti CNL iindiquent qu’ils sont aussi torturés par les Imbonerakure du Cndd-Fdd de cette localité sous la supervision du député du parti Cndd-Fdd.

Une personne a été enlevée ce mardi par des agents de la documentation en Mairie de Bujumbura. Certaines informations font savoir que cet individu serait incarcéré dans l’un des cachots des services secrets.

Un membre du parti CNL de la Zone Nyamugari, Commune Cendajuru en province Cankuzo a été sauvagement battu par les Imbonerakure la nuit de ce mardi sous la supervision du député Anglebert Ngendabanka. Accusé de quitter le parti Cndd-Fdd pour adhérer au parti CNL, la victime a, par la suite, été incarcéré au cachot de la commune Cendajuru.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 333 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha