Le Conseil National des Eglises et le FOCODE se mobilisent pour des élections paisibles

mardi, 23 septembre 2014 16:13
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Monseigneur Martin Blaise Nyaboho, évêque et représentant légal du diocèse de l’Eglise anglicane dans la province de Makamba Monseigneur Martin Blaise Nyaboho, évêque et représentant légal du diocèse de l’Eglise anglicane dans la province de Makamba

Les femmes et les jeunes seront les grands piliers au cours des élections générales prochaines de 2015. C’est l’avis de l’évêque et représentant légal du diocèse de l’Eglise anglicane dans la province de Makamba. Le Conseil National des Eglises du Burundi a entamé ce mardi une campagne de mobilisation et de

sensibilisation aux élections paisibles dans les provinces de Muyinga, Bujumbura mairie et Bujumbura rurale. Selon Monseigneur Martin Blaise Nyaboho, les femmes et les jeunes, s’ils sont bien sensibilisés peuvent tout changer au cours des élections de 2015. L’évêque du diocèse de l’Eglise anglicane à Makamba demande à la CENI d’être réellement neutre sans exclure aucun politicien durant les élections.  

Et le Forum pour la Conscience et le Développement quant à lui invite les jeunes Burundais à s’investir au sein de leurs partis politiques pour avoir une bonne place dans les programmes de société qu’ils vont présenter aux élections prochaines de 2015. Déclaration de Denis Ndayishemeza, vice-président du FOCODE en sigle. Pour lui, les jeunes ne devraient pas considérer leurs adversaires politiques comme des ennemis. Denis Ndayishemeza précise que les jeunes font face à des problèmes cruciaux entre autre le chômage et la pauvreté.

Lu 1747 fois

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 316 invités et aucun membre en ligne