Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Au chevet de Pierre Claver Mbonimpa, les visites continuent

vendredi, 05 septembre 2014 17:18
Évaluer cet élément
(2 Votes)

La société civile burundaise et les organisations des professionnels des médias demandent au Président de la république de s’impliquer afin de f

aire libérer Pierre Claver Mbonimpa, président de l’APRODH. C’est après leur visite à l’hôpital BUMEREC où est admis ce défenseur des droits de l’homme. Gabriel Rufyiri, président de l’OLUCOME qui a parlé au nom de ces associations indique que la santé de Mbonimpa n’est toujours pas bonne. Ces associations s’inquiètent également de voir que tout visiteur à Mbonimpa doit être enregistré mais aussi un dispositif important de policiers qui alerte les autres malades, souligne Gabriel Rufyiri. Pierre Claver Mbonimpa est hospitalisé depuis une semaine.

Lu 2888 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 133 invités et aucun membre en ligne