Aux malades de fixer les priorités dans la lutte contre les fléaux

lundi, 11 août 2014 17:57
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Docteur Gordien Ngendakuriyo, vice-président de la Coordination nationale pour les subventions du Fond Mondial Docteur Gordien Ngendakuriyo, vice-président de la Coordination nationale pour les subventions du Fond Mondial

Les principales personnes touchées et plus exposées à la contamination du SIDA, tuberculose et du paludisme doivent s’exprimer sur l’utilisation des financements du Fond Mondial pour ces trois maladies. Cela a été dit lors des activités du dialogue pays pour la définition des priorités d’investissement contre ces trois maladies à soumettre au Fond Mondial.
Docteur Gordien Ngendakuriyo, le premier vice-président de l’instance de Coordination nationale pour les subventions du Fond Mondial, précise qu’au sein de ce fonds, l’on estime que le projet de lutte contre ces maladies n’est pas parvenu à toutes les couches sociales.

Lu 1700 fois

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 129 invités et aucun membre en ligne