Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La défense de 4 employés suspendus de la REGIDESO réclame leur réhabilitation

jeudi, 16 octobre 2014 16:26
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le directeur général de la REGIDESO s’est précipité dans la suspension de 4 de ses employés. Maître Armel Niyongere, un des avocats de ces quatre ingénieurs suspendus dit que Libérât Mpfumukeko a violé la loi car, précise-t-il, il a avancé les mobiles d’enquête dans sa prise de décision alors que les enquêtes avaient déjà terminé. Maitre Armel Niyongere demande au Conseil d’administration de la REGIDESO de sortir de son silence et de se prononcer sur cette question.

Maître Armel Niyongere dit détenir des informations selon lesquelles Libérât Mpfumukeko serait à la recherche du soutien de la justice et la police pour mettre sous les verrous ces 4 employés. Il demande aux instances habilités de veiller à la sécurité de ces 4 personnes et de les rétablir dans leurs droits.

Lu 1292 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 136 invités et aucun membre en ligne