Deux poids deux mesures dénoncés par le MSD dans l’affaire des jeunes militants arrêtés le 8 mars

jeudi, 18 septembre 2014 17:33
Évaluer cet élément
(0 Votes)
48 jeunes militants du parti MSD arrêtés dont 21 sont condamnés à perpetuité par le TGI en mairie de Bujumbura 48 jeunes militants du parti MSD arrêtés dont 21 sont condamnés à perpetuité par le TGI en mairie de Bujumbura

La Cour d’appel de Bujumbura siègera en audience publique lundi prochain. C’est pour instruire le dossier des jeunes du parti MSD arrêtés le 8 mars dernier. Ces jeunes ont été condamnés à de lourdes peines par le Tribunal de grande instance en mairie de Bujumbura. Dans un communiqué de presse du parti MSD, ce parti dénonce les irrégularités qui ont caractérisées le premier jugement. Selon lui, ils ont été condamnés à la perpétuité alors que la loi prévoit une peine d’amende. De plus, conclut ce communiqué, la justice burundaise ne cherche pas à faire toute la lumière sur les événements du 8 mars, car elle écarte certaines pistes notamment la plainte des victimes des tirs à balles réelles contre des officiers de la police.

Lu 1186 fois

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 127 invités et aucun membre en ligne