Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 42

Une commission chargée de préparer la distribution des places et les mécanismes de gestion du marché provisoire du COTEBU vient d’être mise en place. Cette commission qui devra élaborer des critères objectifs de l’attribution des places. Alors que la cellule de crise a annoncé que les travaux restant ne peuvent entraver l’ouverture du marché provisoire, Melchiade Simbaruhije, président de cette commission dit que l’ouverture est pour bientôt sans toutefois préciser quand.

Selon Melchiade Simbaruhije, le retard de l’ouverture du marché provisoire a été orchestré par un manque de fonds. Les prévisions budgétaires ont été doublées, il précise également qu’il n’y a pas eu d’appel d’offre pour la construction de ce marché. Le gouvernement a utilisé ses fonctionnaires ingénieurs. Le marché provisoire du COTEBU a 2498 places et le marché central de Bujumbura  avait quant lui 5640 places.

Certains militaires burundais qui ont participé à la mission de la paix en Somalie demandent des enquêtes minutieuses sur l’utilisation des fonds de l’AMISOM. Cela fait suite aux débats suscités à l’Assemblée nationale quant au montant exact perçu par l’Etat sur les indemnités de chaque militaire en mission. Des montants que le gouvernement a largement revus à la baisse. Pour certains des militaires qui ont participé à ces missions en Somalie, que le ministre des Finances déclare ne pas être au courant de ces perceptions cacherait un vol organisé.

Reportage de Bonfils Niyongere

Le document intitulé “note de fin d’exploitation” exigé aux commerçants de charbon et de planches par

Les revenus des troupes burundaises en mission de maintien de la paix ont fait objet de discussions à l’Assemblée nationale et au Sénat lors de

Les jeunes burundais devraient être des créateurs de l’emploi et non des demandeurs

Suspension depuis ce lundi des activités de vente du charbon et des planches par l’association « Ibiti n’ubuzima ». Et pour

Tous les détenteurs du bois de cental dit « Umuvyi » à Kirundo sont désormais autorisés à vendre

Tous les pays de la Communauté Est Africaine sont appelés à conjuguer leurs efforts pour diminuer le déficit énergétique de l’EAC. C’est l’appel du directeur général de la Regideso lors de l’atelier de sensibilisation des activités du Pool énergétique de l’Afrique de l’Est. Pour Libérât Mpfumukeko, il y a de gros projets de construction de barrages électriques qui sont en cours. C’est le Burundi qui dirige cette année le Pool énergétique de l’Afrique orientale qui regroupe 10 pays de l’Afrique.   

Les activités commerciales sont paralysées depuis ce lundi matin au Port de Rumonge. Et pour cause, les commerçants refusent de payer les redevances à l’autorité maritime et ferroviaire. Ces commerçants estime que le Port de Rumonge ne remplit pas les conditions de percevoir ces redevances.

Les gens qui exercent le petit métier de vendeur ambulant au centre de Bugarama, province Muramvya indique que leurs activités ont été paralysés par la nouvelle mesure de la première vice-présidence réglementant de nouveau les heures d’ouverture et de fermeture des débits de boissons et restaurants. Les propriétaires des bistrots affirment qu’ils ne seront pas capables de

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 148 invités et aucun membre en ligne