Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Libération contestée d’un militant du parti UPRONA pro-Concilie Nibigira

lundi, 08 septembre 2014 15:47
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les défenseurs des droits de l’homme à Kirundo estiment que la libération sans conditions d’un des militants du parti UPRONA proche de Concilie Nibigira aurait été commanditée par certains cadres de la première vice-présidence. Sadiki Cishahayo, vice-président de ce parti à Kirundo a été libéré samedi alors qu’il avait été arrêté jeudi par la police, accusé de vol à main armée.

Lu 1403 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 169 invités et aucun membre en ligne