Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 42

Faut-il armer les gardes forestiers au Burundi ?

samedi, 12 juillet 2014 12:53
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les gardes ou les responsables des aires protégées devraient avoir des armes pour dissuader les chasseurs ou autres braconniers. Pour la plupart des fois, ces braconniers détruisent la biodiversité à l’aide des armes. C’était du moins la déclaration du directeur général de l’Institut National pour l’Environnement et la Conservation de la Nature, INECN en sigle. Feruzi Mohamed dit qu’avec le programme de désarmement, il est difficile d’armer les gardes de ces aires protégées mais partout au monde les responsables possèdent des armes et pourquoi pas au Burundi où les biodiversités sont très menacées. Feruzi Mohamed, directeur général de l’INECN s’est exprimé lors d’une descente effectuée dans la réserve naturelle de Vyanda qui était très menacée par des braconniers et même par des gens qui se sont arrogé le droit d’exploitation cette réserve illégalement.

Lu 2184 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

18 novembre 2018

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 413 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha