Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le président sud-africain, Jacob Zuma, contre la séquestration des étrangers

vendredi, 17 avril 2015 16:21
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Dans une allocution devant l’Assemblée nationale sud-africain, le président sud-africain Jacob Zuma a condamné énergiquement les violences qui se sont produites dans la province du Kwazulu Natal. Il a exprimé son indignation disant qu’aucune frustration ou colère ne devrait justifier les attaques contre les étrangers et la destruction de leurs magasins. Son pays, a-t-il ajouté, condamne l’intolérance, le racisme, l’homophobie et le sexisme.     

Avant de conclure que les sud-africains n’étaient pas xénophobes, le président sud-africain a rappelé que les sud-africains avaient été refugiés eux-mêmes et avaient été traités avec générosité, dignité et respect par leurs frères et sœurs au reste du continent. Il a appelé son peuple à soutenir les réfugiés et les demandeurs d’asile.

Lu 2661 fois Dernière modification le vendredi, 17 avril 2015 16:27

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 130 invités et aucun membre en ligne