Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

De la corruption au détournement des fopnds à la Régie Nationale des Postes

mardi, 05 février 2019 12:19
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le personnel de la Poste met en exergue les détourenements de fonds qui s’opèrent au sein de cette institution financière avec la complicité de la direction. Ledit personnel dénonce les magouilles et tricheries appliquées par les différents chefs de services de cette institution postale dans ces déternements de fonds.  

Le personnel de la Poste dévoile le comportement des chefs de services dans cette institution financière qui collaborent et se couvrent mutuellement dans la sale besogne de se servir dans les comptes de cette institution postale sous de fausses identités. Le Directeur administratif et financier à la poste vient en tête dans ce détournement des fonds de la Poste. Jean-Faustin Niyibizi est accusé d’un détournement de plus de 236 millions de francs burundais, comme l’indique notre source au sein du personnel de la Poste.    

 

«  Le principal auteur de ces vols et détournemens est le Directeur administratif et financier. Il se permet d’ouvrir un compte d’une société fictive avec une fausse identité pour par la suite introduire une demande d’un crédit d’une grosse somme à partir de ce compte, en complicité avec le chef du service crédit. Le cas illustratif est celui d’un compte ouvert à la Poste crédité d’un montant de 236 millions 732 milles 255 Francs burundais. Un  montant qui s’alourdit davantage puisqu’aucune opération n’y est effectuée pour rembourssement. »

 

Comme si cela ne suffisait pas, des agents de la poste dans les agences de l’intérieur du pays sont déstabilisés et certains postes supprimés dans le même objectif de favoriser des détornements et vols qualifiés. « Normalement, la gestion était assurée par deux personnes dont le chef de la poste et son adjoint. Mais pour le moment, la gestion revient à une seule personne. La deuxième personne n’intervient plus contrairement au réglèment qui exige la cogestion. Un poste a été donc supprimé pour faciliter le retrait d’argent. »    

 

La corruption, un autre maux qui gangrène la régie nationale des Postes

 

Après les accusations de détournement des fonds contre le Directeur administratif et financier à la Régie nationale des Postes en la personne de Jean-Faustin Niyibizi, le personnel de la Poste dénonce la corruption qui handicape cette institution financière. Le premier qui est cité dans cette corruption est le chef du personnel. Pacifique Munyeshaka est reproché par ses sujets d’exiger une somme importante d’argent avant de procéder à l’analyse favorable d’une demande de mutation d’un employé quelconque. De l’argent qui réglemente aussi l’obtention de l’emploi au sein de la régie nationale des postes, indique notre source à la Poste. « La corruption est plus qu’une réalité à la Poste. L’obtention d’une mutation de l’intérieur du pays vers la capitale est conditionnée par un intéressement d’une importante somme d’argent. Ici, nous pointons du doigt le chef du personnel et les directeurs. En 2017, on a embauché plus de cent personnes, essentiellement sur base de la corruption. Un autre cas de détournement réside dans l’achat du matériel de service. Le concerné dans ce cas est le chef du service d’approvisionnement. »    

 

Selon le même personnel de la Poste, toutes ces mauvaises pratiques, que ça soit la corruption, les détournements de fonds ou encore les malversations, sont sciemment cautionnées par le Directeur Général de la Régie nationale des postes. Non seulement Benjamin Niyokindi en assure la couverture, mais aussi il y trempe la main, renchérit le personnel de la Poste. « Le Directeur général de la poste ferme les yeux devant tout ça et signe des documents sans vérifier leur authenticité. Autrement dit, nous pensons qu’il est complice. Il ne prend aucune décision digne d’un directeur. Nous n’avons donc pas aucun espoir quant au recouvrement de l’argent de la poste dans la mesure où même toutes les plaintes relatives à l’argent de la poste ont été retirées de la cour anti-corruption. »      

 

Autre frustration chez le personnel de la Régie nationale des postes, concerne le mauvais traitement et la brutalité dont il fait objet auprès des autorités  hiérarchiques au service. Il lance un appel au dirigeants du pays de secourir l’institution qu’est la Poste avant qu’elle ne tombe complètement en faillite. 

 

Le téléphone portable du Directeur général de la Poste de même que celui du Directeur administratif et financier étaient éteints lorsque nous avions tenté de les contacter. Quant au chef du personnel Pacifique Munyeshaka, Il rejette en bloc les accusations à son encontre et avance l’absence de preuves y relatives.

Lu 288 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

19 février 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 258 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha