Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’administrateur de la commune Kanyosha accusé par les habitants de spolier leurs terres

jeudi, 08 novembre 2018 04:58
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la commune Kanyosha de la province Bujumbura accuse l’administrateur de vouloir semer la zizanie entre ses administrés pour satisfaire ses propres intérêts. Cette autorité serait en train d’exproprier les habitants qui exploitent une partie de l’ancienne route Bujumbura-Jenda RN7 en faveur d’autres acquéreurs moyennant des pots-de-vin. Ces habitants demandent d’être rétablis dans leurs droits avant que la situation ne dégénère.

Ces habitants qui se plaignent sont les propriétaires des parcelles situées sur la colline Kabumba en commune Kanyosha de la province Bujumbura. Certains d’entre eux exploitaient une partie de l’espace de la route RN7 Bujumbura-Jenda. Cette partie a été abimée et les administratifs ont été obligés de la canaliser ailleurs.

 

Ces habitants disent être étonnés du fait que leurs propriétés font objet de la spoliation alors que l’administration était au courant qu’elles sont exploitées légalement. « La population a exploité de petites espaces de cette route au moment où la route n’était plus d’usage. L’on se demande si l’Etat aurait l’intention de se ressaisir. Ils sont venus s’accaparer de toutes les parcelles cultivées arguant qu’ils veulent y installer des kiosques. Cet endroit a suscité des polémiques. Des gens se lamentent, y compris les sages, et ne savent plus à quel Saint se vouer. Certains ont été même obligés d’arracher leurs cultures. »

 

Selon ces habitants, l’administrateur de la commune Kanyosha voudrait attribuer ces parcelles à ceux qui lui offrent des pots-de-vin. « L’administrateur vient en tête mais tout cela est commandité par le prénommé Louis, chef de cellule Musave. C’est lui qui prend les devants en collaboration avec le chef de colline Kabumba prénommé Augustin. Ce sont eux qui collectent cet argent pour le compte de l’administrateur. Veuillez plaider pour nous afin que l’information parvienne au gouverneur, sinon les gens risquent de s’entretuer. »

 

Lu 278 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha