Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Quand la ministre veut marier de force ancien système et système fondamental

jeudi, 11 octobre 2018 11:15
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La mesure récemment prise par le ministère de l’éducation de contraindre les autodidactes à refaire l’année, cette fois-ci dans le système fondamental, risque d’empirer la situation. Les parents demandent au gouvernement de couper court avec ce genre de décisions hâtives qui ne font que déstabiliser leurs enfants. Quant aux professeurs, ils font savoir qu’il y a de fortes chances que la mise en application de cette mesure soit un échec total.

Les élèves victimes de la mesure du ministre Janvière NDIRAHISHA font  savoir qu’ils ne sont pas capables  de suivre convenablement les cours  du nouveau système. Certains disent qu’ils se retrouvent dans l’obligation d’abandonner l’école pour se lancer dans  d’autres activités.

 

 « Nous les élèves de l’ancien système, nous ne pouvons pas vraiment être en mesure de continuer avec les élèves du nouveau système. Pour le moment, nous sommes confrontés à de nombreuses difficultés. La mesure veut tout simplement nous mettre à l’écart. Nous allons être obligés d’abandonner l’école. »

 

Du coté  des enseignants, ils indiquent qu’il  leur sera difficile d’enseigner les élèves qui ont évolué dans l’ancien système.

 

« Il sera difficile d’enseigner les deux catégories d’élèves, c’est-à-dire adapter ceux de l’ancien système au nouveau système. C’est un grand problème. Ce sera aussi difficile pour nous d’achever le programme. »

 

Quant aux parents, ils déplorent de telles mesures qui sont prises sans concertation avec toutes les parties prenantes du secteur de l’éducation. Selon l’un des parents, la ministre Janvière NDIRAHISHA  arrête souvent des mesures unilatérales.

 

« Comme parents, nous trouvons que le ministre a pris une mesure à la hâte, sans consulter personne. Il fallait songer à une transition entre l’ancien système et le nouveau système. Nous ne savons pas si nos enfants vont réintégrer toute l’année ou s’ils vont  suivre les cours qu’ils n’ont pas appris. C’est vraiment du n’importe quoi. » Déplore ce parent.

Lu 555 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 213 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha