Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les habitants de Rurata dénoncent le clientélisme dans l’octroi du marché de réhabilitation d’un pont

lundi, 10 septembre 2018 06:15
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la commune Kirundo s'insurge contre les magouilles observées dans la réhabilitation du pont de la localité de Rurata, détruit il y a plus de 3mois. Non seulement le marché a été octroyé sans appel d'offre, mais aussi l’exécutant du contrat n’a pas la capacité et le matériel adéquat pour faire ce travail, dénonce la population.

Ce pont en cours de réhabilitation se trouve sur la route nationale Bujumbura-Kirundo numéro 14. Il est situé dans la localité de Rurata, à 5 kilomètres de la bifurcation de route qui va en commune Ntega et celle qui va au chef-lieu de la commune Kirundo. Mis hors d’état il y a 4 mois, la réhabilitation dudit pont vient d’être confiée à un certain commerçant de la place du nom de Atan BARURA. Un marché qui, selon les habitants de cette localité, lui a été attribué par clientélisme et non pas par mérite.

 

« Ce pont a été détruit il y a au moins 4mois. Il n'y a eu aucun appel d'offre et le marché a été octroyé à un vendeur de ciment du nom de BARURA. Ce dernier est associé dans ce commerce avec certains responsables du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, dont l'ex-gouverneur de Kirundo Melchior NANKWAHOMBA. Ce commerçant n'a aucune compétence en la matière car il n’a jamais dirigé ce genre de travaux. C’est vraiment de la malversation. »Explique notre source

 

Les habitants disent que ce pont leur est d’une importance capitale vu que toutes les marchandises passent par ce tronçon. D’où ils demandent à ce que ce marché soit attribué à une entreprise expérimentée dans ce domaine et bien outillée. « Nous sommes inquiets nous les habitants de Kirundo ainsi que tous les usagers de cette route. Les techniciens utilisés sont uniquement faits de maçons. Comment se fait-il que les maçons construisent des ponts sans aucun ingénieur? Nous demandons à ceux qui lui ont donné ce marché de se ressaisir et qu'ils l'octroi à une entreprise qui en a l’expérience et bien outillée. Sinon, ce pont ne fera pas long feu. »

 

Contacté à propos, Jean-Claude MIBURO, administrateur de la commune Kirundo, nous a signifié qu'il ignorait comment ce marché a été attribué à ce commerçant et nous a renvoyé aux autorités supérieures qui, à leur tour, n’ont pas voulu s’exprimer.     

Lu 134 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 292 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha