Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les parents d’élèves de l’ECOFO Jimbi dépassés par des contributions intempestives

jeudi, 05 juillet 2018 10:54
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Grognes des parents des élèves de l'ECOFO Jimbi 1 et 2 de la commune Gahombo en province Kayanza. Les directeurs de ces écoles ont exigé jeudi de la semaine dernière, une contribution de 2.000 franc par élève pour l'achat d'un compteur électrique. Une somme jugée exorbitante par ces parents qui demandent que cette mesure soit levée, surtout en cette période d’extrême pauvreté.

Les décisions prises dans la réunion tenue jeudi entre les directeurs et les parents des élèves des Ecoles Fondamentales Jimbi I et II n'ont pas plu à ces parents. Les directeurs de ces écoles ont exigé une contribution de 2.000 franc burundais par élève pour l'achat d'un compteur. « Les directeurs Antoine NDUWAYO et Ernest NAHIMANA ont exigé à tout parent de payer une somme de 2.000 Fbu pour chaque élève, pour que ces 2 écoles puissent s’acheter un compteur et avoir du courant électrique. Ces parents ont tenté de s’opposer à cette décision arguant qu'ils sont dans une pauvreté sans nom et que cette somme que devra payer chaque élève est trop élevée. »

 

Selon notre source à Gahombo, ces deux écoles comptent plus de 2.000 élèves. Les parents soulignent que le montant qui va être récolté est de loin supérieur au cout du compteur. « Sur ces écoles, il y a un effectif de plus de 2.000 élèves. Si chaque élève paie une telle somme, ils auront des millions de franc burundais. Nous ne comprenons pas comment une telle somme peut être exigée alors qu'un compteur ne dépasse pas 500 mille franc. »

 

Ces contributions sont aussi exigées aux lauréats du fondamental qui viennent de passer un examen d'état. S’ils ne s’acquittent pas de ces contributions, ils n'auront pas droit à leurs résultats, une mesure qui révolte aussi ces parents.

 

Ces contributions pour l’achat de ce compteur viennent s’ajouter à d'autres contributions exigées aux élèves du 4ème cycle c'est-à-dire de la 7ème à la 9ème année. Chaque élève de ce cycle paie annuellement 3.000 franc burundais justifié comme frais de laboratoire, bibliothèque et sport. Ces parents demandent l’annulation de toutes ces décisions fixant des contributions.

Lu 701 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

13 décembre 2018

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 244 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha